LE DIRECT
Leurs vies, mode d'emploi

Aulnay-sous-bois : deux barres d'immeubles et cinq histoires

27 min
À retrouver dans l'émission

Ils habitent le même immeuble, dans la cité Chanteloup, à Aulnay sous Bois. Ils se croisent, ne se connaissent pas forcément, et racontent chacun, dans ce lieu commun, une histoire qui leur est arrivée.

Leurs vies, mode d'emploi
Leurs vies, mode d'emploi Crédits : Nicolas Kovarik - Maxppp

Cinq histoires, cinq fragments de vie par cinq habitants de la résidence Chanteloup à Aulnay-sous-bois. Mehdi, Sabrina, Marc et Marie-Jeanne racontent. 

Mehdi habite à Aulnay depuis vingt ans, il travaille dans un entrepôt qui produit de la viande pour kebab. Un jour, une de ses anciennes camarades de classe lui demande s’il sait comment faire pour monter sur le toit d’un immeuble. Il lui indique le chemin et la voit ensuite assise sur le rebord. En bas, la peur monte. Quand les pompiers arrivent pour l’arrêter, il monte les rejoindre.

Je voulais essayer de savoir pourquoi elle voulait se suicider. Je lui ai dit qu’elle allait gâcher sa vie en sautant, que peut-être elle serait heureuse plus tard. (...) Elle m’a regardé, elle a eu les larmes et en fin de compte elle s’est levée. Je lui ai tendu mes bras. Mehdi

Marc habite également résidence Chanteloup. Il est entrepreneur en bâtiment. Un jour, pour un chantier à Paris, il fait appel à un jeune menuisier originaire d’Ukraine. Les deux hommes se lient d’amitié et Marc décide de continuer à le faire travailler, bien qu’il soit sans papiers. Il entame alors des démarches administratives pour l’aider et raconte les difficultés qu’il a rencontrées.

J’ai été obligé de le garder pendant un an et demi au noir parce qu’il n’y avait pas moyen qu’il ait le droit de travailler. J’ai continué à l’employer (...) mais c’est sûr que ça obligeait à ne pas pouvoir le déclarer. Marc

Sabrina a vingt-deux ans. Elle porte le voile. Un jour, dans le bus, elle se fait agresser et insulter par deux hommes.

Il m’ont bousculée et m’ont dit "soumise, dégagez de notre pays" (...). J’ai vraiment pas peur, donc je leur ai répondu qu’un pardon ce serait gentil. Sabrina

Ils ont essayé de tirer sur mon voile pour me l’enlever.(...) Ça s’est fini avec mon copain qui est venu me rejoindre. C’est marrant, quand il y a un homme il n’y a jamais d’agression. Sabrina 

Cité Chanteloup
Cité Chanteloup Crédits : E.C

Marie-Jeanne, cinquante-quatre ans, vit à Aulnay depuis plus de trente ans. Peu après l’installation du nouveau gardien dans l’immeuble, de plus en plus de jeunes du quartier s’installent dans les halls et vont jusqu’à squatter les appartements vides.

On a appris par la suite que M. D. avait donné les clefs aux jeunes, ils allaient et venaient toute la nuit dans cet appartement vide (...). Le fait que c’étaient des SDF qu’il avait relogés, on l’a su bien plus tard. Marie-Jeanne

Riad, dix-huit ans, en classe terminale au lycée, raconte comment il s’est fait agresser à la sortie de l’école par un groupe de jeunes de Bondy.

Ils étaient là pour montrer qu’ils étaient mieux que les gens qui habitent à Aulnay. (...) Ils ont essayé de me voler mon portable. (...) Ils ont sorti leurs armes : bates de baseball, barres de fer, extincteurs, bombes lacrymogènes. Riad

  • Reportage : Emilie Chaudet 
  • Réalisation : Thomas Jost (et Cécile Laffon)

Première diffusion le 23 octobre 2014

Merci à Marc, à Riad, Mohammed, Oumar, Mehdi, Marie-Jeanne, à tous les habitants de la résidence Chanteloup à Aulnay-sous-bois

Chanson de fin : "Claire" de Baxter Dury - Album Happy Soup (2011) - Label : Parlophone UK

L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Production déléguée
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......