LE DIRECT
STEPHAN PELISSIER ET MOUZAYAN

Belles familles

28 min
À retrouver dans l'émission

Chacun à leur façon, plutôt héroïquement, ils ont aidé leur famille ou leur belle-famille à sortir d’une situation dramatique. L'un a pris la route et un bateau par amour pour sa belle-famille, l'autre a traversé le Kirghizstan à cheval pour reconstruire sa relation à son fils adolescent.

STEPHAN PELISSIER ET MOUZAYAN
STEPHAN PELISSIER ET MOUZAYAN Crédits : EMILIE CAYRE/LA DEPECHE DU MIDI - Maxppp

Grand voyageur, Renaud, père d'un adolescent de 17 ans, est persuadé qu'un long périple de trois mois au Kirghizstan sauvera son fils de la drogue et de la violence. Et lui permettra de trouver sa place de père.

Je suis devenu père à vingt-quatre ans et on s'est séparés avec ma compagne lorsqu'il avait quatre ans. 

Quand il a eu onze ans, c'était un moment critique dans ma vie. Je n'arrivais pas à prendre ma place de père, en même temps je sentais que sa mère laissait pas beaucoup d'espace pour que je prenne ma place. 

La seule solution que j'ai trouvée à l'époque, pas très adulte, c'était de fuir. J'ai disparu de la circulation pendant un an et demi. 

Au lycée, son fils devient violent. Renaud propose alors à la CPE de le sortir temporairement du circuit scolaire et de l’emmener voyager avec lui. 

Je l'ai emmené au Kirghizstan, un pays que je savais pas trop pollué par le tourisme et suffisamment vierge pour qu’on puisse passer de longs moments dans la nature. 

Je ne voulais pas avoir le rôle de "celui qui sait". Alors, on a pris des chevaux, on ne savait ni l'un ni l'autre monter...

En Grèce, Stéphan, un juriste d'Albi, s'est retrouvé accusé d'être un passeur après avoir rejoint sa belle-famille syrienne partie de Damas en août 2015 pour échapper au régime et à Daech. Condamné à sept années de prison, il a fait appel.

Ma femme est syrienne et son père était maire d'arrondissement à Damas. Le gouvernement lui demandait des rapports sur la population, pour savoir qui est pro-régime ou non. 

Au début, il ne le faisait pas, puis il a commencé à faire des rapports très édulcorés pour ne pas mettre les gens en difficulté. Mais il est enlevé et maltraité pendant plusieurs jours. 

Au mois d’août 2014, on fait une demande de visa à l'ambassade de France qui est refusée.  Puis Daech commence à progresser. Mon beau père décide de quitter la Syrie avec sa femme.

Avec un autre groupe de Syriens, ils cherchent un passeur pendant une semaine. Le bateau prendra l'eau mais ils sont récupérés par des garde-côtes grecs. 

À Athènes, il nous apprend qu'ils comptent faire Grèce-Italie. Très inquiet, je décide de le rejoindre en Grèce. On prend une voiture pour passer la frontière mais la police nous arrête...

Pour aider Stephan et sa famille : pétition Change.org  et cagnotte Leetchi

Chanson de fin : "Sur un trapèze" par Alain Bashung - Album "Bleu Pétrole" (2008) - Label : Barclay Records.

  • Reportage : Judith Chetrit
  • Réalisation : Clémence Gross

Rediffusion de l'émission du 24 janvier 2018.

L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
Production déléguée

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......