LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
2019 : des pèlerins catholiques au Sanctuaire de Notre-Dame à Lourdes.

Ça s'est passé à Lourdes

28 min
À retrouver dans l'émission

Lourdes est-elle une cité comme les autres ? Que s’y passe-t-il quand il n’y a pas de miracle ou d’apparition ? Outre les apparitions mariales de jadis, trois faits remarquables qui en disent un peu sur la ville sainte...

2019 : des pèlerins catholiques au Sanctuaire de Notre-Dame à Lourdes.
2019 : des pèlerins catholiques au Sanctuaire de Notre-Dame à Lourdes. Crédits : Pascal Pavani - AFP

En 1858, Lourdes est un petit bourg d’environ 4000 habitants où l’on pratique principalement l’élevage de porcs. Un petit bourg du Second Empire, sans grand relief. Quand, un jour, une jeune fille, qui répond au nom de Bernadette, voit une Dame blanche qui lui affirme : « Je suis l’Immaculée Conception ». C’est l’apparition de Lourdes, une des plus importantes du XIXe siècle, qui déchaine les passions et déclenche un afflux de pèlerins.

Aujourd’hui, Lourdes est le premier lieu de pèlerinage en France, et le quatrième à l’échelle mondiale. Chaque année, on estime que six millions de visiteurs s’y rendent. Et, forcément, il s’y passe des choses… 

Comme par miracle, Stéphane Caillaud a rencontré Valérie à Lourdes alors qu'elle souffrait d'une maladie dégénérative. Destiné à la prêtrise, son amour de Dieu n'a pas pesé lourd face à son amour pour Valérie.  

Dès que j'ai rencontré Valérie, je savais que je n'allais pas rester célibataire. Il y avait l’amour de Dieu et l’amour de Valérie. Mon choix s’est porté sur Valérie.  

Son père a dit à propos de notre couple : "C'est le miracle de Lourdes !" Tandis que certaines personnes disaient : "Il ne restera pas avec elle." 

Lorsque je l’ai connue, elle était très autonome. Aujourd’hui, elle ne peut plus faire les gestes du quotidien. Mais c’est d’elle dont je suis tombé amoureux. Je resterai avec elle jusqu’au bout. [...] Je prie et je demande, c’est le seigneur qui décidera. 

Paul Cablo, lui, était propriétaire d'une pension de famille à Lourdes comme il y en a eu beaucoup depuis les premières apparitions à la fin du XIXe siècle. La mondialisation de la ville a eu raison de son affaire. Il a vendu sa pension et est maintenant veilleur de nuit dans autre établissement.  

Après les apparitions, toutes les grandes maisons étaient des "pensions de famille".

Nous, nous sommes là depuis quatre générations et c'est moi qui fous tout en l'air. On n’était plus au goût du jour mais c’était la tradition.

"Faut pas rêver" ! Les clients ne veulent plus aller dans une pension de famille. Ils veulent tous des 4 étoiles. Faut suivre et celui qui ne suis pas, il ferme. On a tenu le coup jusqu’en 2015 et puis on a jeté l’éponge. 

Autrefois, la clientèle c’était pratiquement des amis mais la clientèle a changé. 

Quant à Guillaume Atchouel, il était journaliste localier à Lourdes jusqu'à 2018. Son bureau a été la cible d'un attentat revendiqué par un groupe proche de l'OAS, tout comme l'a été le foyer local de migrants.

Tout le monde a eu le souffle coupé. Personne ne voulait croire que Lourdes puisse être touchée par un attentat. Je me suis toujours posé la question si j’avais fait quelque chose de mal. Je suis rentré dans une logique du gars qui était pris pour cible. Je ne m’en étais pas rendu compte.  J’ai quitté Lourdes. Cet attentat m’a foutu une claque. Je ne pouvais plus rester là-bas. Je n’en suis pas sorti indemne. 

  • Reportage : Alain Lewkowicz
  • Réalisation : Emmanuel Geoffroy, Clémence Gross 

Merci à Paul Cablo, Delphine de Malvoue, Pierre-Louis Delcher, Stéphane et Valérie Caillaud, Guillaume Atchouel et Daniel Acoca. 

Musique de fin : "Comeback" de Redlight King - Album : Something for the Pain (Deluxe) - Label : Hollywood Records, 2012.

Première diffusion : 11/09/2019

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......