LE DIRECT
Une vendeuse de viennoiseries

Café-croissant, les travailleuses du matin

28 min
À retrouver dans l'émission

Nabila et Lucie travaillent à la gare RER de Châtelet à Paris, où elles vendent gaufres, cafés et croissants dès le petit matin. Elles ont traversé bien des épreuves ou des amours avant d’arriver jusqu’ici. Parmi les cinq cent mille voyageurs quotidiens, qui s’arrêtera pour écouter leur histoire ?

Une vendeuse de viennoiseries
Une vendeuse de viennoiseries Crédits : PeopleImages - Getty

Elles travaillent dans la gare de Châtelet-les-Halles à Paris, près du métro et du RER. Elles se lèvent très tôt pour vendre des cafés et des viennoiseries à des gens pressés qui commencent leur journée et s’accordent une petite pause avant d’aller travailler. Nabila et Lucie racontent leur histoire.

Nabila a vingt-cinq ans. Un jour, elle passe devant la vitrine d'une boutique de viennoiseries où les tartes à la framboise sont particulièrement appétissantes. La personne qui travaille là, que Nabila connaît, lui propose alors de se mettre derrière le comptoir et de servir un client.

Je suis arrivée là par pur hasard et par pure gourmandise. 

Tous les matins, Nabila se lève à quatre heures et demie pour arriver à temps, disposer les viennoiseries et tout mettre en place avant l'ouverture. 

Je n’aurais jamais pensé qu’en tant que vendeuse de viennoiseries, j’aurais apporté aux gens autant de bienfaits avec un café et un croissant. (...) On fait partie de leur vie : au milieu de leur trajet travail-maison, il y a ma petite tête avec mon pain au chocolat et mon croissant. 

Son métier n'est pas de tout repos : Nabila est confrontée chaque jour à la misère. Le matin, elle doit demander aux personnes sans abris de se déplacer pour qu'elle puisse ouvrir la porte de la boutique. Et voir ces personnes dans le besoin lui rappelle des souvenirs : Nabila et sa famille ont vécu à la rue pendant plusieurs années lorsqu'elle était petite. 

Ça duré cinq ans, jusqu'à mes 11 ans. Après j'allais à l'internat, ça m'arrangeait. 

Lucie, elle, travaille dans une gaufrerie située au troisième sous-sol de la gare de Châtelet-les-Halles, à côté de la sortie de la gare RER. 

Les gens viennent ici à cause de l’odeur du sucre et de la vanille. Parfois, il sont prêts à rater leur train juste pour une gaufre. 

D’origine iranienne, Lucie est arrivée en France par amour. Alors qu'elle avait 18 ans, elle a rencontré son mari en Iran. Ils se sont rapidement mariés et ont décidé d'emménager tous les deux en France.

On s’est marié en deux semaines et je suis venue en France quatre mois après. Deux ans plus tard, j’ai eu des enfants, j’ai appris le français en deux mois intensifs. Un jour, je me suis tellement ennuyée que je me suis mise à la recherche d’un emploi. 

Lucie apprécie son travail car elle aime les produits qu’elle vend : de bonnes gaufres croustillantes à l'extérieur et moelleuses à l'intérieur. Elle avoue cependant qu'elle aimerait voir plus de sourires...

C’est difficile de vivre parmi ces gens qui ne sont pas contents. Même avec une gaufre, certains ne sourient pas, je ne sais pas ce qui les rend heureux. Pourtant la vie est courte.

  • Reportage : Elise Andrieu
  • Réalisation : Emmanuel Geoffroy

Merci à Nabila et Lucie, Mickaëla, Chu et Anjali. 

Musique de fin : “Wildflowers” par Tom Petty - Album : Wildflowers, 1994 - Label : Warner Bros.

Première diffusion : 01/05/2019.

Des nouvelles : 

Depuis l'enregistrement de cette émission en 2019, Nabila a cessé de travailler à la croissanterie de Châtelet et a décidé de suivre sa passion pour la musique et de devenir chanteuse suite au premier confinement. Elle a monté sa société, et chante aujourd’hui pour tous types d'évènements : mariages, fêtes d'entreprises et célébrations diverses… Elle est très heureuse de ce changement qui lui permet de réaliser son rêve d’enfance.

Quant à Lucie, nous n’avons pas réussi a retrouver sa trace… Elle est partie vivre à Montréal au Canada, où qui sait, vous la trouverez peut-être derrière le comptoir d’une croissanterie-gaufrerie ! 

L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Production déléguée
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......