LE DIRECT
Lâcher de goélands par l’équipe de "Volée de piafs".
Épisode 1 :

Volée de piafs : soigner la faune sauvage en détresse

28 min
À retrouver dans l'émission

A Languidic, dans le Morbihan, Didier Masci a fondé bénévolement Volée de piafs, le plus grand centre de soin de la faune sauvage en France. Avec son équipe, ils tentent de sauver des milliers d'animaux, la plupart victimes du bouleversement climatique.

Lâcher de goélands par l’équipe de "Volée de piafs".
Lâcher de goélands par l’équipe de "Volée de piafs". Crédits : Elvire Simon

Le 12 décembre 1999, le navire pétrolier Erika faisait naufrage au large de la Bretagne, déversant 19 000 tonnes d’hydrocarbures dans les eaux du Golfe de Gascogne. Il faut attendre une dizaine de jours pour que les premières marées noires arrivent sur les rivages du Finistère sud et du Morbihan. Quand il entend la nouvelle, Didier Masci, un artisan de la ville côtière d’Etel, se rend immédiatement sur la plage.  Par inadvertance, il donne un coup de pied dans un morceau de fioul, avant de réaliser qu’il s’agit d’un Guillemot de Troïl – un petit oiseau aux airs de pingouin – couvert de mazout et respirant encore. 

Didier Masci est alors « bouleversé » : il s’empresse de récupérer un bâtiment désaffecté auprès de la mairie, rassemble des volontaires et part avec eux récupérer les milliers d’animaux mourants sur les plages. Tous les soirs, il se rend au centre de démazoutage d’une ville voisine pour y amener les oiseaux et y apprend les bases du soins des animaux.  

On a mis tout l’argent qu’on avait de côté dans la création de « Volée de piaf »

En 2003, Didier Masci et sa compagne mettent toutes leurs économies dans un terrain de neuf hectares et la création d’un centre de soin pour animaux : « Volée de piafs  ». Destiné à accueillir 450 animaux par an, il en soigne aujourd’hui plus de 3 500. Le centre – initialement destiné aux oiseaux – accueille tout type d’animal sauvage. Petits et gros mammifères, des dits « nuisibles » jusqu’aux phoques et veaux marins partagent ainsi l’espace avec les autres bêtes à plumes. Deux soigneuses, un salarié, des dizaines de bénévoles et de volontaires en service civique s’assurent que chacun soit soigné pour être ensuite relâché dans la nature. 

70 % des animaux du centre sont blessés à cause de l’homme

Morgan raconte comment elle s’occupe d’un bébé hérisson, Nicole casse des noix pour les petits mammifères, Didier récupère chaque jour plusieurs centaines de kilos de poisson au port de Lorient pour nourrir les animaux de passage au centre. Ils racontent.

Des gens ont fait quarante kilomètres pour nous amener un bébé rat : sa patte avant était luxée. 

Pendant la période des biberons, pendant trois mois, je dors deux fois deux heures par nuit. 

Pour en savoir plus 

Le site internet de l'association "Volée de piafs".

La série "Changer le monde"

Ils et elles sont artisans, paysans, bénéficiaires de l'allocation aux adultes handicapés, chômeurs, conseillers municipaux, simples citoyens et œuvrent pour le bien commun, créent des collectifs d'entraide, trouvent des solutions inspirantes pour changer un petit peu le monde.

  • Reportage : Inès Léraud
  • Réalisation : Clémence Gross

Merci à  Didier, Morgan, Marion, Nicole, Benjamin et toutes les personnes en service civique du centre "Volée de Piafs".

Chanson de fin : "Bird On The Wire" par Rosemary Standley et Dom La Nena - Album : Birds On a Wire - Label : Air Rytmo.

Playlist à emporter

En cliquant sur "Ajouter à..." vous pourrez récupérer tout ou partie de la playlist de cette émission sur Spotify, Deezer ou Youtube.

Rediffusion de l'émission du 6 décembre 2018.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......