LE DIRECT
Recouvrir ses sens après les avoir perdus, une longue période de rééducation.

Covid 19 : le goût et l'odeur

28 min
À retrouver dans l'émission

Jocelyn est sommelier dans un grand hôtel suisse. Quand il perd le goût et l'odorat après avoir contracté le coronavirus, c'est son outil de travail qui disparaît. Nicole est retraitée en Côte d’Or, elle a contracté le virus il y a huit mois. Depuis, ses sens lui font défaut.

Recouvrir ses sens après les avoir perdus, une longue période de rééducation.
Recouvrir ses sens après les avoir perdus, une longue période de rééducation. Crédits : gilaxia - Getty

- Jocelyn, d'origine auvergnate, habite en Suisse depuis 3 ans où il travaille à l’Hôtel des Trois Couronnes, en tant que chef sommelier. Il a contracté le coronavirus et a perdu, en 5 jours, le goût et l’odorat. 

Passionné de cuisine, il découvre son mal lorsqu'il cuisine des légumes de saison, asperges et morilles, à ses amis lors d'un dîner. Au moment de l’assaisonnement, il ne cesse d’ajouter du sel et, malgré tout, ne le sent qu'à peine. Pour les convives, le plat est immangeable tant il est salé. Le lendemain, les sensations, comme l’amère du café, disparaissent petit à petit. Le soir de la fermeture de l’hôtel pour raisons sanitaires, il ne sent plus rien et a bien conscience que quelque chose de grave se passe. 

Le whisky était comme un verre d’eau, je n’ai rien senti, en le buvant, aucune autre sensation que celle de l’alcool dans l’œsophage.

Rapidement, son directeur se soucie de son cas, le soutient et l’invite à contacter un médecin.

En termes professionnels, tout s’effondre autour de moi. Si je n’ai plus de palais, je n’ai plus de métier et je n’ai plus de passion. 

Tandis que Jocelyn s’imagine déjà perdre son métier, il continue de cuisiner, pour tenter de travailler sa mémoire du goût, faire revenir des saveurs connues, avoir un plaisir visuel et ne pas tout à fait perdre l’émotion de la dégustation. 

Après 20 jours d’agueusie, sa première senteur, lui vient de son pied de basilic sur son balcon, qui, malgré une senteur presque imperceptible, lui procure une joie extraordinaire. Les prémices d'un retour progressif aux sens qui, s'il est plus long que prévu, va tout de même permettre à Jocelyn, à terme, de retrouver sa vie d'avant, celle d'un sommelier passionné et gastronome.

On sait qu’on a recouvré la totalité de ses capacités gustatives et olfactives quand ça redevient une habitude, un naturel des saveurs, que l’odeur se confond dans le décor du bon vivre. 

- Nicole, retraitée depuis peu, a été diagnostiquée positive au coronavirus en mars. Beaucoup de symptômes sont apparus par vagues successives avec, en premier lieu, la perte du goût et de l’odorat. Cela a été suivi de fatigue, de sensations de brûlure au niveau du visage, doublées de douleurs musculaires violentes qui allaient jusqu’à l’empêcher de dormir. 

On lui a indiqué, au début de sa maladie, qu'il n'y avait pas lieu de s'inquiéter et que le goût et l’odorat reviendraient tout naturellement au bout de 2 ou 3 semaines. Pourtant, 8 mois plus tard, ces deux sens lui font toujours défaut. 

Avant, quand j’avais du saucisson, il partait dans la journée. Aujourd’hui je ne le mange plus, je ne me souviens plus de son goût, cela ne me procure plus de plaisir. C’est comme ça pour beaucoup de mets. Si ce n’est le fait de partager le repas, manger n’est plus un plaisir. 

Pour tenter de recouvrer ses sens perdus, Nicole se décide finalement à mettre en place des séances de rééducation. Tous les jours, elle tente de retrouver le goût, les odeurs, de constater des évolutions positives. Pour l’instant, ses efforts demeurent sans résultats apparents. 

Les sensations les plus dures à supporter ne sont même pas la perte du goût ou de l'odorat. Ce sont surtout ces douleurs musculaires et ce sentiment d’avoir les os brisés en mille morceaux. 

Reportage : Alain Lewkowicz 

Réalisation : Cécile Laffon

Merci à Jocelyn Verny, Nicole Morelle, Elodie Pakosz et Anne Berger et à Clément Dattée.

Musique de fin : "La Fin d'un monde" de Dominique A - Album : La musique / La Matière - Label : Wagram Music.

L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de
À venir dans ... secondes ...par......