LE DIRECT
Morgane Seliman

Violences conjugales : "Dans deux heures, je te défonce"

27 min
À retrouver dans l'émission

Morgane a été battue par son compagnon pendant plusieurs années. Elle raconte son parcours, de la terreur à la fuite.

Morgane Seliman
Morgane Seliman Crédits : Charly Triballeau - AFP

Morgane a quitté son conjoint pour se mettre en couple avec Yassine. Au début, il lui plaît, il a le sens de l’humour, il est attentionné.   

Il fait tous les soirs cent kilomètres pour venir en bas de chez moi, et forcément ça, ça plait. Ça a été le coup de foudre.

Mais lentement, Yassine isole Morgane. Ils s’installent à la campagne et elle perd le contact avec ses amies. Petit à petit, de manière presque imperceptible, Yassine lui impose ses propres règles. 

Par exemple, pour qu’il vienne me chercher en voiture à mon travail, il fallait que j’aie été gentille la veille.

Au moment de la première claque, c’est déjà trop tard !

Morgane tombe enceinte. C’est pendant cette période que Yassine commence à la frapper. Après la naissance du bébé, il se met à lui donner des coups tous les jours. Un compte à rebours terrible est mis en place :

Il est dix heures, on couche le petit à quatorze heures et il me dit : "dans quatre heures, je te défonce". Il met en place le "compte à rebours". Je vais mal lui préparer ses tartines ou mal poser la télécommande et il me dit, "dans trois heures et demi j'te défonce." Puis, "Olaaa, plus que trois heures, c'est chaud pour toi !". Et ainsi de suite, "dans une heure, plus que 30 minutes, plus que dix minutes, c'est chaud pour toi". Il est deux heures moins dix, je monte, je couche mon fils et j'essaie tant que je peux de garder un sourire pour le petit pour qu'il ne voie pas que je suis stressée. C'est terrible.

Chaque fois, il la frappe à coups de poing jusqu’à ce qu’elle s’écroule. Il s’arrête à l’instant où elle commence à saigner.

Ma chance, c'était qu'il ne supporte pas le sang.

Première diffusion le 25/11/2016

Depuis l'enregistrement de cette émission, Morgane Seliman multiplie les interventions publiques autour des violences conjugales. Elle intervient en particulier sur le phénomène d'emprise, sur ce qui fait que l'on ne quitte pas immédiatement une situation de couple dangereuse. Aujourd'hui, elle intervient dans des salles de cinéma, autour de la diffusion du film Jusqu'à la garde.

  • Reportage : Rémi Dybowski Douat
  • Réalisation : Anne Kobylak (et François Caunac)

Merci à Morgane Seliman et Valérie Taillefer.

Pour consulter le lien gouvernemental sur les violences faites aux femmes.

Chanson de fin : "Youth" par Glass Animals – Album : How To Be A Human Being.

Playlist à emporter

En cliquant sur "Ajouter à..." vous pourrez récupérer tout ou partie de la playlist de cette émission sur Spotify, Deezer ou Youtube.

Bibliographie

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......