LE DIRECT
Derniers instants

Derniers instants

28 min
À retrouver dans l'émission

Quelques minutes, quelques heures ou quelques jours avant leur dernier soupir, ils ont pardonné, accompli un vœu, prononcé un mot qui est resté.

Derniers instants
Derniers instants Crédits : Jasmin Merdan Moment - Getty

Léda a accompagné Olivier, son mari jusqu'à son dernier souffle : 

C'était la personne la plus importante au monde pour moi. Il avait la certitude que si j'étais là, rien ne pouvait lui arriver. 

Je lui ai dit que l'amour était plus fort que l'amour. Nous serions séparés physiquement mais notre lien était indestructible. Ce que je disais était plus fort que moi.

Ses proches étaient venus le voir. Je suis descendue pour les laisser un peu. J'ai senti tout à coup que je devais remonter. Il était très agité. J'ai pris sa tête dans mon cou et j'ai senti son dernier souffle. 

Nathalie est bénévole aux soins palliatifs, et elle accompagne des gens en fin de vie depuis une quinzaine d'années. Elle se souvient encore des derniers jours de cet homme à la femme un peu particulière. 

Elle laissait à peine les soignantes toucher son mari, elle était omniprésente. Elle devait toujours l'avoir dans son champ de vision. Même aux toilettes elle laissait la porte ouverte. 

L'équipe soignante sentait qu'elle était étouffante pour lui, et m'avait demandé d'essayer de la faire partir. Alors je suis allée la voir. 

Elle était épuisée et avec la main de son mari dans la sienne, elle a commencé à me parler sans s'arrêter. Elle racontait sa souffrance, sa tristesse. Son mari a commencé à faire des pauses respiratoires, signe de l'agonie. Elle ne l'a pas remarqué, elle continuait de parler, de parler...puis il y a eu le dernier souffle. Elle parlait toujours...

Catherine était présente, comme à un un rendez-vous, le jour où sa mère est partie.   

Ma mère n'a toujours eu que des reproches à la bouche. Depuis toute petite je suis obsédée par cette pensée ; réussir à être gentille avec elle, le jour où elle mourra. 

Depuis toujours je suis persuadée d'une chose : il ne faut pas mal se quitter. 

Après cinquante ans d'angoisse, j'ai enfin vécu ce moment. 

Reportage : Elise Andrieu

Réalisation : Emmanuel Geoffroy

Chanson de fin : reprise de "Every Breaking Wave" de U2

L'équipe
Production

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......