LE DIRECT
Coeurs brisés

Divorce, quand la religion s’en mêle

27 min
À retrouver dans l'émission

Yehoudit a dû lutter quatre ans pour obtenir le "divorce religieux" juif. Marie-Cécile s’est résignée à rester unie religieusement à son mari pour la vie. Serenade, franco-égyptienne a voulu partir contre la volonté de son mari, il a fini par la répudier mais lui a fait payer son choix de séparation

Coeurs brisés
Coeurs brisés Crédits : Berliner Verlag / Steinach / picture alliance / ZB - Maxppp

Yehoudit s’est mariée religieusement en Israël en 2002 ; elle ne s’est pas mariée civilement en France. Elle raconte son parcours pour obtenir le Guett, acte de divorce religieux juif. Dans la religion juive, il faut que le mari accorde le divorce à sa femme. 

"Nous avons entamé une médiation ; puis il a posé des conditions inacceptables ; je suis sortie du bureau du consistoire en hurlant : ‘je veux ma liberté !’. On laissait des femmes prisonnières de leurs maris !"

Le 17 juillet 2017, Yehoudit obtient son Guett. 

"J’étais enfin divorcée ; j’étais heureuse !"

  • Reportage : Karine Le Loët
  • Réalisation : Emmanuel Geoffroy (et Philippe Baudouin)

Première diffusion le 15/11/2017

L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
À venir dans ... secondes ...par......