LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Une semaine de lutte dans le 93

Etablissements scolaires : une semaine de lutte dans le 93

28 min
À retrouver dans l'émission

Depuis la rentrée de Novembre, la colère monte dans les collèges et les lycées de Seine Saint Denis: Protocole sanitaire incohérent ou impossible à mettre en place, crainte d’un reconfinement, accroissement du décrochage scolaire. Les élèves et les enseignants racontent.

Une semaine de lutte dans le 93
Une semaine de lutte dans le 93 Crédits : Fabienne Laumonier

En Seine-Saint-Denis, la dernière rentrée scolaire a été un motif d'inquiétude et de colère pour le corps enseignant, de l'assassinat de Samuel Paty à la seconde vague de l'épidémie de coronavirus. Pour une majeure partie du personnel interrogé, le protocole sanitaire mis en place parait aussi irréaliste qu'incohérent, d'autant que le précédent confinement avait engendré l’accroissement du décrochage scolaire dans un département déjà concerné par cette question.  

Ainsi, depuis le début de leur lutte, bon nombre du personnel scolaire de Seine-Saint-Denis appelle de ses voeux la possibilité d'enseigner en présentiel avec des groupes réduits et demande des moyens pour pouvoir travailler correctement.

On enseigne une discipline mais on a aussi des responsabilités d’éducation et de socialisation et ça ne peut se faire qu’en présence des élèves.

Le premier confinement a été un désastre social pour les élèves, c’est ce qu’on veut éviter à tout prix.

Les enseignants déplorent des mesures qui ne leur permettent pas de faire leur travail sans risquer de contracter le virus. Ils critiquent pour beaucoup le choix du distanciel qui accentue les questions de manque de matériel et les difficultés de certains élèves. Certains voient ces mesures comme un prétexte pour externaliser et baisser la masse salariale.

- Les jeunes élèves, pour leur part, évoquent les difficultés d'apprentissage éprouvées durant le premier confinement ainsi que les bénéfices du travail en demi-groupe. Leurs manifestations, qui se sont pourtant déroulées dans le calme, ont donné lieu à des interventions policières violentes. Bien que ces violences aient pu porter atteinte psychologiquement ou physiquement aux personnes présentes, cela a renforcé leur solidarité.

On ne peut même pas manifester pacifiquement. Avec les clichés sur le 93, le gouvernement nous envoie tout de suite la police. 

Les agents d'entretien et des services de restauration racontent leurs difficultés quotidiennes à respecter les distances préconisées et le respect des règles sanitaires face à tant d'élèves et avec des effectifs si peu nombreux. 

Manifestation des enseignants de Seine-Saint-Denis
Manifestation des enseignants de Seine-Saint-Denis Crédits : Fabienne Laumonier

Le mardi 10 novembre, une intersyndicale organise une journée de grève sanitaire des enseignants. Cette journée de lutte est aussi l'occasion d'échanges entre les membres du personnel scolaire ainsi que de recherche de solutions.

Ce qui nous a le plus choqué, c'est quand le chef d'établissement nous a invité à faire rentrer les élèves les mains en l'air dans la classe. 

On va faire face à un bac de plus en plus local et prompt aux injustices. On a le sentiment que cette crise sanitaire engendre une crise économique qui engendre elle-même une crise sociale.

Le 18 novembre, la colère du personnel enseignant de Seine-Saint-Denis n'est pas retombée. En dépit de la prime informatique de 150 euros annuels proposée par Jean-Michel Blanquer, les conditions d'enseignement n'ont pas véritablement évoluées. 

Reportage : Fabienne Laumonier 

Réalisation : Emmanuel Geoffroy

Merci aux enseignants, aux agents d’entretiens, aux élèves et aux parents d’élèves rencontrés.

Chanson de fin: "Smells like teen spirit" de Patti Smith (reprise de Nirvana), Album : Twelve (2007), Label: Columbia/Legacy

L'équipe
Production
Réalisation
Production déléguée
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......