LE DIRECT
Vache bretonne
Épisode 6 :

Des usines à viande

28 min
À retrouver dans l'émission

Sixième volet : Des employés racontent leurs conditions de travail dans une usine à viande, et nous en apprennent sur ce que nous mangeons.

Un tag sur un des bâtiments de la Cooperl à Lamballe
Un tag sur un des bâtiments de la Cooperl à Lamballe Crédits : Johan Moison - Radio France

Les salariés d'une usine à viande de la Cooperl ont fait grève pendant 14 jours pour protester contre le manque de respect et de reconnaissance salariale de leur employeur. Ils sont les petites mains de l'agroalimentaire et leurs salaires comme leurs acquis sont remis constamment en cause.

On sort d'ici le dos cassé et les bras foutus. A soixante ans, tu ne peux même plus porter tes petits-enfants.

Les mouvements répétitifs quotidiens sont douloureux et usants même pour les plus jeunes des employés sans compter la souffrance morale qui, elle aussi, empêche de dormir la nuit. Les salariés se sont vus supprimer leurs heures de pause, rajouté 90 heures annuelles et sont maintenant chronométré. Ils gagnent 1450 euros brut.

J'ai refusé de me faire opérer de l'épaule pour ne pas perdre mon boulot.

Cette grève a créé un esprit profond de solidarité ainsi qu'une volonté de se battre pour les futures générations de travailleurs à l'usine. Les salariés continuent pourtant, malgré les blessures, de travailler dans des conditions intenables jusqu'à ne plus en pouvoir.

Les gens qui sortent d'ici sont défigurés par la fatigue.

  • Reportage : Inès Léraud
  • Réalisation : Emmanuel Geoffroy

Chanson de fin : "Sunday Bloody Sunday" par Ignite - Album "Our Darkest Days" (2013).

_>>> Lettre des salariés Cooperl à leur directeur général.
_>>> Marre de suer sang et eau pour engraisser Cooperl ! Ils ont décidé de parler : Article de l'Humanité sur la Cooperl

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......