LE DIRECT
A nos soeurs assassinées

Des hommes violents (4/6) : Kader et sa violence

28 min
À retrouver dans l'émission

Quatrième épisode de la série documentaire "Des hommes violents", à la rencontre de douze hommes condamnés pour violences conjugales contraints par la justice de participer à un groupe de parole. Entre déni et interrogations du narrateur, Mathieu Palain, sur la question des masculinités aujourd'hui.

A nos soeurs assassinées
A nos soeurs assassinées Crédits : Sonia Kronlund - Radio France

Condamnés par le tribunal pour violences conjugales, douze hommes sont contraints par la justice de participer à un groupe de parole pendant six mois. Tous viennent d’univers différents : l'un est un homme d’affaires à succès, un autre à la recherche d’emploi, un autre tient un garage... Ils commencent par clamer unanimement leur innocence ou par refuser de reconnaître leurs torts. Puis évoluent, ou pas. Ce podcast en  six épiosdes s’attache séance après séance à suivre leur avancée, à partir à leur rencontre, à les écouter. Il est nourri des propres interrogations du narrateur, Mathieu Palain, sur le mouvement #metoo et la question des masculinités aujourd’hui. Et mis en perspective par trois récits de victimes. Ce podcast de Mathieu Palain et Cécile Laffon est diffusé à raison d'un épisode par semaine sur l'antenne de France Culture. Vous pouvez d'ores et déjà écouter toute la série ici.

Episode 4 : Kader et sa violence

Resté silencieux pendant des semaines, Kader intervient soudain dans le groupe de parole pour parler de sa relation toxique avec sa femme

Elle m'a envoyé en prison quand elle était enceinte de notre deuxième enfant. Mais elle n'a jamais raté un parloir. Tout le monde m'a déconseillé de retourner avec elle. Mais je n'ai pas écouté et six mois plus tard... je suis retourné en prison.

Pour Kader, la seule solution pour éviter de retomber dans la violence, c'est de ne plus voir sa femme : 

Tous les mois j'envoie trois cent euros à mes enfants. Mais pour ne pas la voir,  je me prive de mes enfants... pour ne pas sentir son odeur à travers eux.

La première fois qu’elle a porté plainte, elle avait tout cassé à la maison et à un moment elle a pris la petite et elle m’a dit : "je te jure je vais la jeter par la fenêtre". J'ai pris la petite pour aller dormir chez un copain mais elle s’est accrochée à la porte et elle est tombée.

Sa femme a repris contact avec lui et Kader a revu ses enfants. Il reconnait avoir compris certaines choses grâce à ce groupe de parole mais il ne sait pas si cela sera suffisant pour affronter de nouveau cette relation : 

Je me suis rendu compte que je n'avais pas vraiment de sentiments ni pour elle, ni pour les enfants. Trois ans ont passé, et elle m’a fait tellement de mal. Elle m’a proposé d’aller ensemble au Maroc, je sais pas encore quoi faire... quand on se dispute, je la supporte plus et cela peut recommencer.

Sandrine Bouchait, présidente de l'Union nationale des familles de féminicides (UNFF)  a perdu sa sœur brûlée par son compagnon à 92%. Personne n'aurait pu prédire le crime de son beau-frère

C’était quelqu’un de très intégré dans la famille, au point qu’il était le parrain de ma fille.

Podcast Des hommes violents, intégralité des épisodes

Merci à Béatrice Asensio, Laurence Zobel, Eymeric Sudreau, Christine Robert, Liliane Daligand, Sandrine Bouchet, Hélène Ponsey, Franck, Azzedine, Baia, Kader et à Mélissa Plaza, Victoire Tuaillon, Charlotte Bienaimé, Adila Bennedjaï-Zou, Sophie Guignard.

Reportage : Mathieu Palain

Réalisation : Cécile Laffon

Référence musicale de fin d'émission : Souffrance - Orange Blossom - Album : Everything must change.

Pour aller plus loin sur le PRP (Programme de prévention de la récidive)

L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......