LE DIRECT
Le couple K.O ?

La clinique de l'amour (4/5) : La boucle relationnelle

28 min
À retrouver dans l'émission

Quatrième épisode de "La Clinique de l'amour", en immersion dans l'intimité des thérapies de couple. Où l'on constate que, dans certains couples, se forment des boucles relationnelles : une sorte de jeu de rôle que chacun interprète inconsciemment et qui peut se refermer comme un piège.

Le couple K.O ?
Le couple K.O ? Crédits : Sando clr - Getty

Dans un hôpital public du sud de la France, un psychiatre et une psychologue reçoivent des couples au bord de la rupture. Les patients viennent à deux, parfois avec leurs enfants et exposent les malentendus, les vieilles histoires, les conflits qui ont fragilisé l’amour : charge mentale, argent, fréquence des rapports sexuels... Rancœur et espoir se mêlent. Alors commence le travail : parler, écouter l’autre, faire face ensemble... Tous les épisodes sont à retrouver et écouter ici.

Episode 4 : La boucle relationnelle

Cela fait plus d'un an que le couple Marginier consulte. Chez eux, l'ambiance est électrique et le dialogue difficile. Lui a l'air particulièrement affecté par la situation, son regard est vide et ses épaules voûtées. Elle s'agace et s'impatiente. 

On s'est retrouvé maintes fois dans cette position, où je reprends le rôle de l'institutrice qui dit que ce qui est bien et ce qui ne l'est pas. Face à moi, j'ai l'impression d'avoir un grand ado qui fait n'importe quoi, quand il en a envie. 

Ces propos font immédiatement réagir le psychiatre : 

Quand le niveau de stress augmente, lié à la vie quotidienne, vous vous retrouvez chacun dans votre position refuge, c'est-à-dire dans un rôle que ce vous connaissez par cœur : d'un côté l'ado, de l'autre l'institutrice. 

Il n'y a pas à être fier ou à être honteux. Il faut en avoir conscience pour bloquer la colère un peu plus tôt. Mais on ne peut pas arrêter des modes de fonctionnement très anciens en quelques semaines ou quelques mois. 

La boucle relationnelle, c'est donc l'idée que dans un couple, on joue toujours le même sketch, inconsciemment, sans avoir nécessairement choisi la répartition des rôles. Le couple Marginier le découvre au fur et à mesure des séances. 

Souvent, elle considère que ce que je dis est impertinent ou injuste. Je sais que je ne présente pas bien ce que je veux dire, que j'ai une élocution à la mitraillette. 

Je sais que je ne t'écoute pas, que je n'entends pas. Je sais que je te blesse mais je n'entends même pas que tu es en train de parler. 

Sofia, journaliste judiciaire, a connu elle aussi cette boucle relationnelle, qui proviendrait de son schéma parental. 

J'ai été construite dans un certain schéma parental dans lequel il est normal, si votre époux rentre à 23 heures, qu'il vous sorte du lit parce qu'il vous appartient de vous lever et de mettre son plat au micro-onde. (...) J'ai clairement reproduit ce modèle.

Un jour, comme une femme en devenir qui se cherchait, je me suis rebellée, et j'ai dit à mon mari : "c'est fini". Je suis partie avec mes quatre enfants sous le bras. 

Sofia s'est retrouvée seule, avec quatre enfants. Sa famille ne la soutient pas dans sa démarche : elle est la honte de la famille. La voilà qui se retrouve plus ou moins esseulée.

Je me sentais pour la première fois, à 39 ans, commencer à exister par moi-même, et pas à travers cette conception qui m'avait été inculquée selon laquelle : si tu n'es pas mariée, tu n'existes pas !

S'ensuit alors une série de relations toutes plus compliquées les unes que les autres, dans lesquelles le même schéma semble se reproduire indéfiniment... jusqu'à la chute : brutale. 

On dit toujours que lorsqu'une leçon n'est pas acquise, la vie vous la représente toujours. En l’occurrence, j'ai eu ma leçon, puissance dix ! La chute a été tellement violente que j'ai en quelque sort bouclé une forme de redite. C'est comme si un jour on se disait : je suis sevrée. 

  • Reportage : Delphine Saltel
  • Réalisation : Cecile Laffon

Référence musicale : Don't Let Me Down - The Beatles

Merci aux patients, à Jean-François Ampelas, Ludmila Chostakov et leur service. Merci à Céline Autin. 

Pour aller plus loin : 

  • La Rose la plus rouge s'épanouit, une bande dessinée de Liv Strömquist :
Deux extraits de "La Rose la plus rouge s'épanouit", une bande dessinée de Liv Strömquist.
Deux extraits de "La Rose la plus rouge s'épanouit", une bande dessinée de Liv Strömquist. Crédits : Crédits : ©2019 Liv Strömquist / Rackham
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......