LE DIRECT
La rupture

La Clinique de l'amour (5/5) : Le début de la fin

28 min
À retrouver dans l'émission

Dernier épisode de la série "La Clinique de l'amour", en immersion dans l'intimité des thérapies de couple. Où l'on s'interroge sur ce qui restera de ces heures passées à questionner le couple, l'autre, le passé. Et où l'avenir, parfois, semble incertain.

La rupture
La rupture Crédits : Ruberball_mike kemp - Getty

Dans un hôpital public du sud de la France, un psychiatre et une psychologue reçoivent des couples au bord de la rupture. Les patients viennent à deux, parfois avec leurs enfants et exposent les malentendus, les vieilles histoires, les conflits qui ont fragilisé l’amour : charge mentale, argent, fréquence des rapports sexuels... Rancœur et espoir se mêlent. Alors commence le travail : parler, écouter l’autre, faire face ensemble... Tous les épisodes sont à retrouver et écouter ici.

Episode 5 : Le début de la fin

Lorsque l'épouse du couple Marginier, en thérapie depuis un an, a appris qu'elle avait un cancer du sein, ça s'est tout de suite mal passé avec son mari. Entre eux, la distance ne cesse de se creuser.

J'étais dans une attente qui a généré de la tristesse, et une déception massive. Il y a eu une déconnexion. Il est resté sur le quai de la gare et le train est parti. 

Il y a la fatigue, le traitement, l'aspect quotidien. Je ne sais pas quoi faire, je suis perdu. Les soirs à la maison s'enchaînent et j'ai l'impression de survivre

Quelques semaines plus tard, ils décident de partir en Thaïlande, avec les enfants pour mettre a distance les tracas du quotidien. Mais à leur retour, ils réalisent que le voyage ne s'est pas passé comme prévu. 

J'avais des attentes élevées et dès qu'il a fallu passer du bon temps, je n'ai pas eu l'impression d'être présent. Dès qu'on allait à la plage, les enfants me stressaient. J'ai l'impression d'avoir tout gâché.

Le couple en arrive à envisager une séparation. 

C'est invivable. Je ne sais plus à quel moment il faut dire que c'est fini, qu'il faut partir. Si j'ai un choix à faire, ce sera mes enfants. Etre arrivé à ce constat-là, moi pour c'est terrible.

Fin mai, c'est le rendez-vous de la famille Dasic. La mère d'Amy, l'ado rebelle, est à bout :  avec sa fille, le bras de fer est engagé. 

Je voudrais qu'elle me rassure, en me disant la vérité. Nous, on doit protéger nos enfants, les aider à bien grandir. Je veux que mes deux filles me rassurent en me disant "Maman, à 13 ans je suis toujours vierge et à 13 ans, je ne fume pas". Ce sont des règles basiques. 

Elle nous a tellement menti. Elle me dit blanc, je sais que c'est noir. (...) Ma fille qui se maquille comme une poufiasse, qui tous les soirs au lieu de faire ses devoirs, se maquille devant sa glace, ça me fait peur. 

Enfin, place aux époux Martin. Ils s'étaient séparés provisoirement. Aujourd'hui, ils habitent de nouveau ensemble et reviennent sur les bienfaits de la thérapie. 

Au début j'étais un peu réfractaire et je n'avais pas l'impression que ça me servait à grand-chose à part apprendre des choses que je ne connaissais pas. C'est-à-dire que mon mari disait des choses qu'il n'avait jamais dites. 

Il n'y a pas de réussite à proprement parler dans un couple : On ne résout pas tous les problèmes avec une thérapie. Mais on recolle les morceaux, on est dans un chemin mais pas au bout du chemin. 

  • Reportage : Delphine Saltel
  • Réalisation : Cecile Laffon

Merci aux patients, à Jean-François Ampelas, Ludmila Chostakov et leur service. Merci à Céline Autin

Pour aller plus loin : 

  • La Rose la plus rouge s'épanouit, une bande dessinée de Liv Strömquist :
Deux extraits de "La Rose la plus rouge s'épanouit", une bande dessinée de Liv Strömquist.
Deux extraits de "La Rose la plus rouge s'épanouit", une bande dessinée de Liv Strömquist. Crédits : Crédits : ©2019 Liv Strömquist / Rackham

Extrait musical de fin d'émission : 

  • No other Love - Jo Stafford
L'équipe
Production

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......