LE DIRECT
La petite fille d'à côté

La petite fille d’à côté

29 min
À retrouver dans l'émission

Une jeune mère célibataire s'installe dans un nouvel appartement avec son fils. Sur le même palier, vivent un père et sa fille. La nouvelle arrivante ne tarde pas à découvrir que cette petite fille est maltraitée...

La petite fille d'à côté
La petite fille d'à côté Crédits : Kinga Krzeminska - Getty

Une mère célibataire venant de Paris est partie s'installer en Bretagne où elle a vécu 2 ans. Intermittente, elle trouve pour elle et son fils un appartement presque inespéré et qui lui plait beaucoup. Il s'agit d'une maison coupée en deux qu'elle partage avec un voisin. Au début, les premiers échanges sont chaleureux. Lui, est père célibataire. Sa femme est morte en couche et il a la charge d'une petite fille de 8 ans très attachante. 

Pourtant, rapidement, la jeune mère constate des comportements surprenants chez la petite fille, qui ne semble pas bénéficier d’une grande attention. 

Petit à petit, la maman d'à coté vient de plus en plus souvent chez sa petite voisine quand, tous les soirs, elle se retrouve seule dans l'appartement de son père. La jeune mère se propose donc finalement de la prendre chez elle. Elle constate alors que l'enfant se jette sur la nourriture. Son père n’a pas le temps de lui faire à manger paraît-il. Elle mange mal et peu. 

Progressivement, la petite fille distille quelques phrases, qui semblent vouées à alerter la jeune femme, telles que : « mon papa, des fois, me gronde vraiment fort. » Malgré de sérieux doutes sur la sécurité de cette enfant, la jeune mère n'a pas de certitudes, d'autant qu'il est difficile pour elle de juger un autre parent seul, connaissant la complexité de cette situation. 

Petit à petit, comme elle était seule toute la journée, j’ai commencé à la voir tout le temps, même si elle n’avait pas le droit de venir.

Ca m’énervait que personne ne s’occupe de cette enfant et que ce soit à moi de le faire, alors que j’ai déjà du mal à m’occuper de moi et du mien.

Un dimanche soir, alors qu'elle est en train de repeindre son appartement, elle entend des hurlements provenant d'une beuverie dans l'appartement du père. Elle s'y rend avec pour prétexte le besoin d'un outil et voit la petite pleurer. Sa venue déplait fortement au père qui est fou de rage. Il semble aussi très alcoolisé. 

Après le départ des convives, la mère croit entendre des coups provenant de l'appartement voisin mais n’en est pas sûre. Elle mène son investigation et découvre, par la propriétaire du père ainsi que par la grand-mère maternelle de la petite, que le père a des addictions aux drogues en tout genre.

Je me suis dit que pour aider cette petite, je ne pouvais pas aller frontalement contre son père sinon je risquais de perdre le contact avec elle.

Un jour, la petite fille vient la voir avec l’oreille tuméfiée et lui explique : « c’est papa qui m’a tapé un peu fort. ». 

Le problème est que si ce père bat son enfant, ils semblent tout de même s'aimer d'un amour réciproque. La mère se retrouve désemparée, voulant se protéger, elle et son fils, d'un voisin qui pourrait rapidement devenir violent à leur encontre. Elle ne sait pas vers qui se tourner pour aider l’enfant, mais elle décide finalement d'agir dans le sens de la sécurité de la petite fille.  

Reportage : Emilie Chaudet 

Réalisation : Emmanuel Geoffroy

Chanson de fin : "Peaches & Cream" par John Butler Trio, Album : Sunrise over sea, Label : Jarrah Records

L'équipe
Production
Réalisation
Production déléguée
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......