LE DIRECT
Nathalie

Le courage des femmes

28 min
À retrouver dans l'émission

Nathalie a fait fuir un braqueur, Margaux est repartie à zéro, à 50 ans, après un licenciement. Deux femmes courage.

Nathalie
Nathalie Crédits : Leila Djitli - Radio France

Nathalie tient un commerce, qui fait office d'épicerie, de bar, de tabac, et de restaurant, dans un village proche du Mont-Saint-Michel.

Un vendredi en fin de soirée, il ne restait plus que quelques clients, un homme entre, armé et cagoulé. il hurle : " C'est un braquage !"

J'avais à ce moment-là le bébé d'une cliente dans les bras. Je me suis avancée pour lui rendre, en poussant le jeune homme armé. 

Il me hurle : "la caisse !"  Je lui réponds : "non mais c'est quoi ça ? Ça va bien ou quoi ? Tu te crois où ? Dans une banque ?" 

Il me répète : "C'est un vrai braquage !". Et comme ça commençait à me taper sur les nerfs qu'il me braque comme ça, j'ai pris le canon, tout en pensant que c'était une fausse arme... 

Margaux était assistante de direction dans un grand groupe. Puis un jour elle est remerciée pour cause de restructuration. 

Sur le coup, je n'ai pas eu peur ; j'ai quarante-huit ans, j'habitais vers Paris, j'étais diplômée avec dix ans d'expérience...

Margaux envoie plus d'un millier de cv pour candidater à des postes de secrétaire ou d'assistante de direction. 

Une fois, en entretien, une trentenaire m'a demandé s'ils pouvaient m'appeler "mamie".

Au bout d'un moment, je ne trouvais plus aucun remplacements à faire. Alors, j'ai été obligée de renoncer à mon appartement. J'ai bradé des meubles, je me suis délestée de pratiquement tout. Je n'ai gardé que l'essentiel. 

Margaux retourne vivre dans le sud, au Pays de Bergerac, dans son village, où elle retrouve ses monuments et ses amis d'enfance. 

Dans ces terres aux monuments moyenâgeux, je me suis sentie sauvée, soulagée d'être chez moi. 

Quand je suis arrivée, on m'a dit qu'une dame, qu'on a toujours appelé "tante Marthe", cherchait une dame de compagnie... 

  • Reportage : Leila Djitli
  • Réalisation : Peire Legras

Chanson de fin : "Papi Pacify" par Anna Calvi - Album : "Strange weather" (2014 - Label : Domino Recording).

Retrouvez ci-après les histoires à écouter (ou ré-écouter) séparément

Écouter
9 min
L'histoire de Nathalie
Écouter
15 min
L'histoire de Margaux

Rediffusion de l'émission du 9 mai 2016.

L'équipe
Production
Réalisation
Production déléguée

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......