LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Les Bailly et Pallier devant la ferme de Régis Bailly.

Le Madoff berrichon

28 min
À retrouver dans l'émission

Ce sont ses clients, ses amis, ou même des membres de sa famille. Il les a escroqués de plusieurs milliers d'euros. Ils racontent leur stupeur, leur désarroi et leur besoin de comprendre qui était vraiment cet homme qui depuis des années leur inspirait confiance...

Les Bailly et Pallier devant la ferme de Régis Bailly.
Les Bailly et Pallier devant la ferme de Régis Bailly. Crédits : Pauline Maucort - Radio France

Il est courtier en assurances et, pendant plusieurs années, il a arnaqué et escroqué sa famille, ses copains, ses plus proches amis. On lui confiait des sommes d’argent conséquentes, parfois l’intégralité d'économies et épargnes. On lui faisait confiance, trop confiance, et il a tout dilapidé. Roland Bernard, le Madoff berrichon, a escroqué un nombre considérable de civils qui ont croisé son chemin, et brisé tout autant de vies.

En 1973, Roland Bernard commence à travailler avec le couple Bailly, pour qui il se charge notamment d'assurer un Solex. Il devient l'ami du couple et leur vend les mérites de certains produits. Puis, du jour au lendemain, il disparaît. Un voisin demande de ses nouvelles, mais il ne donne point signe de vie. 

Madame Bailly cherche donc à en savoir plus, mais rien. Silence radio. Monsieur Bailly se rend donc à la compagnie d’assurances dans laquelle travaille Bernard : il n’y a aucune trace de leur dossier. Puis, la femme du courtier informe le couple :

Roland a fait un gros malaise à côté de sa voiture, il est en soins intensifs à Poitiers.

Madame Bailly attend donc le rétablissement de son courtier ami, sans jamais avoir de nouvelles ni de réponses. Puis l'affaire sort, et la vérité finit par éclater après des années : le couple a été escroqué, comme des dizaines et des dizaines d’autres personnes. Le couple ne reverra plus son argent : Roland Bernard a utilisé la même méthode de « cavalerie » que Bernard Madoff — payer les uns avec l’argent des autres.

Le couple Delagedebeaudeuf a aussi été victime des arnaques de Roland Bernard. Le couple a beau vivre dans un pavillon cossu avec piscine, il est ruiné. Il a croisé le chemin du Madoff, et lui a confié toutes ses économies. 

On sentait qu’il y avait anguille sous roche... Moi, j’avais demandé 5000 euros pour les études que mon petit-fils faisait à Paris. Je voulais cet argent, je lui ai téléphoné je ne sais combien de fois, et ça ne répondait pas. Un jour, un message m’a dit : « Monsieur Bernard est très malade. »

Je lui aurais même donné mes chiens !

Le Madoff affirme dans une lettre qu’il a été racketté dans les quartiers chics de Paris. Plus tard, devant la justice, il confirmera cette version : ses ravisseurs lui auraient imposé de leur verser des sommes d’argent mensuelles. Qu’à cela ne tienne, le couple Delagedebeaudeuf décide de porter plainte. Il découvre ainsi le pot aux roses : 850 dossiers concernent Roland Bernard.

La rencontre avec le Madoff a brisé leur vie. En plus des problèmes financiers, les retraités vivent sous anxiolytiques et autres médicaments depuis plusieurs mois. Le traumatisme, le stress et l’anxiété forment leur quotidien.

En tout, on lui a donné 150 000. Nous sommes ruinés, voilà. Mais il faut vivre, à notre âge, malgré tout...

On a appris qu’il avait une Harley Davidson, des propriétés… Il aurait même acheté un commerce de chaussures en Bretagne. Mais tout ça ce sont des « on dit », hein.

À 56 ans, Michel Boireau est agriculteur. En 2013, il souhaitait mettre un terme à sa profession et cesser d’élever ses vaches. Il confie alors 52000 euros à Roland Bernard. Mais, comme les autres victimes, sa vie est brisée par le courtier.

Les vaches ne sont plus là, l’argent n’est plus là, qu’est-ce qu’on doit faire ? On vit au jour le jour... 

Qui donc est le Madoff berrichon ? Pourquoi et quand a-t-il décidé d’escroquer des centaines de personnes ? Le mystère demande encore à être résolu, et les victimes attendent des explications. 

Un des amis d’enfance de Roland Bernard, que les parents invitaient souvent à l’époque, donne quelques pistes. Enfant, Roland Bernard montrait beaucoup de sympathie pour cette « seconde famille » : charmeur, amical, serviable, dévoué, mais…traître. Car son très proche ami, il l’a aussi arnaqué.

Il m’a trahi comme un vulgaire truand.

Reportage : Pauline Maucort

Réalisation : Marie Plaçais, Clémence Gross

Merci à Regis Bailly ainsi que Madame Bailly, Régis Charrier, Jean-Luc et Annick Pailler, Muriel Cornely, Michel Boireau, Monsieur et Madame Delagedebeaudeuf, Colette et François Pensivy, Claudine Dantant.

Des nouvelles de l'affaire : 

En juin 2014, Roland Bernard a été mis en examen pour escroquerie. L'instruction a alors commencé. Depuis ce reportage d'octobre 2014, Roland Bernard a vu deux de ses propriétés être saisies par la justice, et a été placé sous contrôle judiciaire. Dans un article de mai 2019, on apprend que les parties civiles espéraient un procès avant la fin de l'année 2020. Il n'a toujours pas eu lieu. Les parties civiles attendent toujours des explications et réparations.

Première diffusion : 27/10/2014.

L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Production déléguée
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......