LE DIRECT
Débat entre les deux candidats à l'élection présidentielle de 1974

Le point du 7ème jour

29 min
À retrouver dans l'émission

À la veille de l’élection présidentielle de 1974, l’émission de radio "Le Point du 7ème jour" donne la parole aux électeurs, aux vrais gens, aux Français "sans importance".

Débat entre les deux candidats à l'élection présidentielle de 1974
Débat entre les deux candidats à l'élection présidentielle de 1974 Crédits : AFP POOL - AFP

Les 5 et 19 mai 1974, les Français sont appelés à élire le 4e président de la Ve République française. Georges Pompidou vient de mourir, des élections ont été organisés en hâte. Les deux principaux candidats sont François Mitterrand et Valéry Giscard d'Estaing. Les camps s'opposent, l'opinion est clivée. À la fin, on le sait Giscard l'emporte, mais les résultats sont serrés. 

À l'époque, dans l’émission de radio "Le Point du 7ème jour" donne la parole aux électeurs, aux vrais gens, aux Français "sans importance". Ecoutez les témoignages d'une concierge, d'éleveurs de moutons ou encore de prostituées : trois archives de cette "France d’en bas" mises en regard avec le monde actuel.

J'ai 75 ans, et je travaille encore. J'aime mon travail de concierge, je m’ennuierais si je ne travaillais pas. Aujourd'hui un camembert coûte 400 francs ! Tout augmente, sauf le porte-monnaie, lui, il baisse ! La vie est devenue difficile. Une concierge 

La politique, je ne m'en occupe pas ! Mais j'ai toujours voté. Il faut voter, car si on vote pas, ça donne des voix à certaines personnes... Mais les femmes, je les préfère au foyer qu'en politique. Elles devraient plutôt élever leurs gosses, au lieu d'aller travailler. Une concierge 

Pour une fille-mère, c'est bien l'avortement. Un docteur qui fait avorter une fille, je lui donne raison ! J'ai cinq enfants, et si j'avais pu me faire avorter, je l'aurais fait ! Une concierge 

Quand on entre dans la prostitution, c'est un peu comme quand on entre dans la religion : on n'en sort pas facilement. C'est un esclavage. Une prostituée 

Je bois beaucoup. Je crois que toute vie nocturne nécessite d'être alcoolique. Je considère que ma vie est plus enrichissante qu'une vie de fonctionnaire. Une prostituée

J'avais envie de vivre en montagne. C'est un cadre où je me sens bien. Je n'aurais sans doute pas fait un bon citadin. Un éleveur de moutons

Avant, je tenais six fermes, et très vite j'en ai eu marre. Je savais que je voulais garder des moutons, mais m'orienter vers autre chose. Aujourd'hui, je fais de la laine parce que ça me passionne. Un éleveur de moutons

Reportage : Sonia Kronlund

  • Réalisation : Benjamin Hû (et Emmanuel Geoffroy)

Chanson de fin : "Kick the bucket" par Charlie Winston - Album : "Hobo" (2015) - Label : BMG

À venir dans ... secondes ...par......