LE DIRECT
L'entrée du domaine des Chutes-Lavies, site de la PJJ à Marseille.

Les dealers sur le terrain de la justice

28 min
À retrouver dans l'émission

A Marseille, dans le 4ème arrondissement, une antenne de la PJJ (Protection Judiciaire pour la Jeunesse) s’est retrouvée encerclée par un réseau de drogues voisin.

L'entrée du domaine des Chutes-Lavies, site de la PJJ à Marseille.
L'entrée du domaine des Chutes-Lavies, site de la PJJ à Marseille. Crédits : PHOTOPQR/LA PROVENCE - Maxppp

Tous les jours, entre cent cinquante et deux cents enfants y sont accueillis et pris en charge par les éducateurs, des agents de l’Etat et du secteur associatif. Les alertes lancées par les éducateurs depuis avril 2017 ont eu peu d’effets. Le ministère de la Justice a renforcé les mesures de sécurité, avec davantage de vigiles, plus de rondes, la construction d’un mur d’enceinte de 2 mètres et des grillages renforcés. Mais la réponse sécuritaire n'a pas eu l'effet escompté. Les dealers ont continué leur business sous l’écriteau du ministère de la Justice. 

Ce sont les dealers qui nous dévisagent, qui nous provoquent, qui arrêtent les véhicules pour voir si on est de la police, et ce sont eux qui nous demandent ce qu’on fait sur le domaine. Le discours éducatif n’a plus de sens dans ces conditions.

    Kamel, éducateur à la PJJ.

Afin de protéger les employés mais surtout les jeunes en cours d’insertion, une vingtaine d’agents ont fait jouer leur droit de retrait le 31 janvier et l’antenne a été délocalisée temporairement. Les éducateurs et les jeunes suivis par la PJJ ont dû déménager d’hôtel en hôtel, fuyant des dangers pour en découvrir d’autres ... 

Chanson de fin : "Quitte à t'aimer", par Hocus Pocus feat Cesaria Evora & Magik Malik - Album : "Place 54" - Label : Universal Music Division Mercury Records.

  • Reportage : Pascale Pascariello
  • Réalisation : Clémence Gross
À venir dans ... secondes ...par......