LE DIRECT
Des personnes en situation de surendettement comparaissent devant un juge pour obtenir une dernière chance.

Les audiences de surendettement

27 min
À retrouver dans l'émission

Au tribunal d'Instance d'Arras, dans le Pas-de-Calais, des personnes en situation de surendettement sont convoquées pour essayer de trouver une solution.

Des personnes en situation de surendettement comparaissent devant un juge pour obtenir une dernière chance.
Des personnes en situation de surendettement comparaissent devant un juge pour obtenir une dernière chance. Crédits : © Chev Wilkinson - Getty

Ils ont pris un crédit, un deuxième, puis un troisième pour rembourser les intérêts des deux premiers. Certains n'ont tout simplement pas pu payer les factures d'électricité qui se sont accumulées. Ils veulent rembourser, mais ne savent pas comment s'y prendre puisqu'ils n'arrivent déjà pas à finir le mois. 

Au tribunal d'Instance d'Arras, dans le Pas-de-Calais, la juge Véronique Delèlis reçoit les personnes convoquées pour examiner leur situation de surendettement. Elles ont toutes demandé une aide de la Banque de France pour trouver la solution la plus juste : effacement de la dette, nouvelles mensualités, vente d’un appartement...

L’une doit rembourser le prêt que son ancien mari avait contracté, en falsifiant sa signature, pour s’acheter une voiture.

On m’a écoutée. J’ai quand même quatre enfants à charge, faut pas rigoler.

Une autre femme est mère de trois enfants et gagne l’équivalent d’un SMIC. Elle a un prêt immobilier à rembourser.

J’ai 300 euros de cantine, travaillant je ne peux pas rentrer le midi. Auxquels s’ajoute l’assurance de mon scooter.

La commission de la Banque de France préconise la liquidation judiciaire de son bien :

En recalculant mon prêt, j’aurais des mensualités que je suis capable de payer. Mais ma banque ne me répond pas.

Enfin un couple raconte comment leurs revenus ont chuté.

Un courtier nous prétendait pouvoir trouver des solutions. Mais ça n’a pas pu se faire car il prenait dix pour cent d’intérêts.

La juge leur rappelle pourtant qu’ils sont propriétaires d’un immeuble.

Ce serait choquant que 130 000 euros de dettes soient effacés alors que vous avez un immeuble !

  • Reportage : Pauline Maucort
  • Réalisation : Alexandra Malka (et François Caunac)

Merci à Véronique Delèlis, Marie-Astride Lecomte, Emilie Pecqueux, Philippe Flores, Estelle Ferrari, la documentation d’actualité de Radio France.

Chanson de fin : "Money For All" par David Sylvian et Nine Horses – Album : Money for All (2007).

Playlist à emporter 

En cliquant sur "Ajouter à..." vous pourrez récupérer tout ou partie de la playlist de cette émission sur Spotify, Deezer ou Youtube.

À venir dans ... secondes ...par......