LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Un équipage de chasse à courre

Les Chasseurs et la fermière

28 min
À retrouver dans l'émission

Au cœur de la forêt des Bertranges, dans la Nièvre, récit d'une petite guerre entre anti et pro chasse à courre : d’un côté, Chantal Villain, la paysanne, anti-chasse à courre et de l’autre, un équipage de chasse qui traque le cerf dans cette forêt depuis 1910.

Un équipage de chasse à courre
Un équipage de chasse à courre Crédits : Christopher furlong - Getty

En écoutant les deux parties, de chaque côté de la forêt, la question consiste à savoir de quoi cette petite guerre est le nom. Est-ce un conflit d'un autre temps qui oppose les seigneurs aux manants ? Une version plus moderne mettant dos à dos écolos et chasseurs ou enfin une version où les jouisseurs bon teint s'opposeraient à une rabat-joie revêche ?

Moi quand je vois la chasse à courre je vois la vague rouge, c'est-à-dire les gens qui sont habillés en rouge, qui sont allés loin dans la forêt et qu'on ne voit pas commettre les délits, on ne les voit pas arriver sur les propriétés privées. Puis après il y a la vague bleue, qui eux commandent les employés, commandent les suiveurs qui sont à leur ordre, à leur botte même, disent-ils. Puis après il y a la vague verte, ce sont les suiveurs, les employés, les petites gens qui courent à la commande de ces personnes, tout simplement pour être heureux de leur avoir rendu service, qui obéissent à leur ordre, ils sont totalement soumis et heureux de l'être. Chantal Villain

On est dans le fonctionnement ordinaire du monde rural français. Ça va de gens qui ont de très grandes maisons à des gens qui sont dans une très grande difficulté. Simplement, quand il y a un jour de chasse, tout le monde va suivre la chasse, quelle que soit sa classe sociale, quels que soient ses revenus. Tous les gens vont prendre le même plaisir et vont être dans la même quête. Philippe, un membre de l'équipage de chasse à courre

Nous sommes ici dans un village qui s'appelle Beaumont-la-Ferrière et nous essayons de faire participer tous les villages à nos Saint-Hubert et on essaie de changer de village chaque année pour que tout le monde ait un peu de cette fête chez eux, parce qu'ils aiment beaucoup aussi participer à notre fête. Ils sont toujours accueillis à bras ouverts, ils peuvent suivre nos chasses : la forêt est ouverte à tout le monde. Diane, une membre de l'équipage de chasse

Un reportage de Leila Djilti, réalisé par Alexandra Malka et Vincent Abouchar. Chanson de fin : If i stay par Ollie joe 

1ère diffusion le 3 décembre 2012

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......