LE DIRECT
Vincent Esnault

Des citoyens qui changent le monde : le sentier côtier et la vigne

28 min
À retrouver dans l'émission

Des citoyens se battent pour changer le monde : dans le Sud-Finistère, Vincent Esnault est parvenu à rouvrir un sentier côtier qui avait été privatisé par de riches propriétaires. Marie-Lys, elle, a négocié avec certains viticulteurs la prévention des habitants avant chaque traitement chimique.

Vincent Esnault
Vincent Esnault Crédits : Inès Léraud - Radio France

À Listrac, dans le Médoc, la villageoise Marie-Lys Bibeyran mène un combat contre les pesticides. Ancienne étudiante en droit, elle est vite revenue travailler dans les vignes : 

Je dirais qu’on ne peut presque pas y échapper.

En 2008, son frère tombe malade : malheureusement, c'est un cancer rare. Le choc est d'autant plus grand que ce cancer serait probablement lié à son travail. Il décède quelques mois plus tard, en 2009. Marie-Lys veut alors creuser la question des pesticides. Sa formation en droit lui permet d’engager une procédure, et celle-ci est rendue publique grâce à un article publié dans Sud-Ouest :

Ça a été un choc dans le Médoc. C’est la première fois qu’on parlait du lien entre cancer et pesticides pour un ouvrier agricole, et qui plus est un salarié. 

Marie-Lys sait qu’elle risque son emploi, mais ignore les autres risques : une pluie de menaces, de lettres, et autres formes d'harcèlement tombe sur sa famille.

Marie-Lys Bibeyran
Marie-Lys Bibeyran Crédits : Pierre Sauvey - Maxppp

On m’a dit de faire attention, car « un coup de fusil c’est vite parti ». C’était inévitable.

En mai 2014, alors que des enfants jouent dans une cour, ils sont intoxiqués. L’institutrice est hospitalisée : un « électrochoc », souligne la villageoise, malgré les tentatives de certains exploitants d’étouffer l’affaire.

Avec sa cousine, Marie-Lys a demandé à tous les viticulteurs volontaires de prévenir par SMS les riverains avant chaque utilisation de pesticides dans leurs vignes. Le but est d’éviter de sortir en plein air durant les pulvérisations. Une telle démarche, qui vise à sensibiliser et prévenir, est en train de rentrer dans les moeurs du Médoc et dépasse la seule commune de Listrac.

Au-delà de l’information, il est aussi question de dialogues, de rencontres et d’échanges avec le monde viticole. Et la prise de conscience fait son chemin.

À Fouesnant, dans le Sud-Finistère, Vincent Esnault est parvenu à rouvrir un sentier côtier qui avait été privatisé par de riches propriétaires.Le quarantenaire breton s'est lancé dans un combat pour la réouverture du sentier qui était alors réservé aux riches propriétaires, parmi lesquels les champagnes Taittinger, l'homme d'affaires Robert Lascar et la famille Bolloré. 

Ce dossier que je suivais depuis des années n'avançait pas. On a financé 5 enquêtes publiques pour ce sentier côtier là. C'est du jamais vu. 

Le préfet se mêle de l'affaire. Il souhaite avant tout protéger l'intimité des riverains, selon Vincent.  Le préfet propose de faire bétonner un chemin le long de la mer, ou encore de construire un tunnel en dessous d'un rocher pour éviter de passer dans les propriétés privées. Vincent est stupéfait par ces propositions et il décide de passer à l'action :  

Je me suis dit c'est maintenant ou jamais. Et on y est allé. Sur chaque propriété, il a fallu cisailler, il a fallu ouvrir le passage. Il y avait à peu près une centaine de personnes à suivre ce rassemblement et nous étions bien évidemment accompagnés par la gendarmerie, qui derrière nous photographiait tous les dégâts que nous avions réalisés avec la pince-monseigneur.

Le sentier est fermé par des murs en béton armé par endroits, mais qu'à cela ne tienne, le groupe l'ouvre à grands coups de masse. 

Des nouvelles de Marie-Lys et Vincent :

Depuis lors, sachez que le procès que menait Marie-Lys Bibeyran n'a pas abouti, car les anciens employeurs de son frère ne lui ont jamais fourni la liste complète des produits chimiques auxquels il avait été exposé, alors que c'est une obligation légale. Marie-Lys continue de militer aujourd'hui pour que cette disposition légale soit appliquée.

Le sentier côtier de Vincent Esnault, lui, est toujours ouvert. La population en est ravie et en profite beaucoup. Pour Vincent aussi, le combat continue, notamment sur la loi littorale : il vient de remporter une procédure judiciaire et l'annulation de constructions en zone de submersion marine.

  • Reportage : Inès Léraud
  • Réalisation : Anne Kobylak et Emmanuel Geoffroy

Merci à Marie-Lys Bibeyran et à Vincent Esnault.

Musique de fin : "My house", Metronomy - Label "Because". 

Premières diffusions : 14/12/2016 et 05/01/2017.

Pour aller plus loin : 

Bibliographie

Les petites Mains de l'Ombre

Les petites Mains de l'OmbreThebookedition.com, 2020

Les raisins de la misèreIxchel Delaporte Editions du Rouergue, 2018

L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......