LE DIRECT
Gilles Druet et sa vache Imminence au salon de l'agriculture à Paris, en février 2019.

Les Etoiles du Salon de l’agriculture

27 min
À retrouver dans l'émission

Au Salon de l’Agriculture 2019, quatre célébrités d’un jour racontent la gloire éphémère et les médailles gagnées au fil d’une vie de labeur. Une vache en tête d’affiche, un exposant au nombre de prix record, un éleveur champion hippique. Récits.

Gilles Druet et sa vache Imminence au salon de l'agriculture à Paris, en février 2019.
Gilles Druet et sa vache Imminence au salon de l'agriculture à Paris, en février 2019. Crédits : Stéphane de Sakutin - AFP

Gilles Druet est éleveur de vaches en agriculture biologique à Saint-Aubin, dans le Nord. Il est le propriétaire d’Imminence, une vache de race Bleue du Nord, choisie cette année pour être l’égérie du Salon International de  l’Agriculture. Ce chef d’exploitation est fier que sa vache ait été choisie. En outre, cela lui donne confiance en l’avenir de son exploitation familiale, qu’il compte transmettre à ses enfants comme ses parents l’ont fait avec lui.

Quand on a vu l’arrivée impressionnante de la vache égérie sur le Salon et que c’est à nous de le vivre, on a la pression.

Je suis très fier que mes enfants aient à leur tour envie d’être agriculteurs. Cela veut dire que j’ai réussi à leur transmettre ma passion.

Alain Pimpin, soixante-six ans et paysan depuis l’âge de seize ans, est éleveur de vaches limousines à Beynac, dans la Haute-Vienne. Décoré pour son nombre record de présences au Salon, il y vient tous les ans depuis 1969. Il raconte ses meilleures expériences et ses moins  bons souvenirs, comme une année de grande déception où le titre de champion avait échappé à son taureau contre tous les pronostics.

Nos bêtes, on les soigne, on les amène au Salon, puis on les voit monter sur le podium... On les aime, c’est comme notre famille.

J’aime me dire paysan car, quelque soit le métier, cela veut dire que l’on fait quelque chose qui colle à la terre.

Aurélien Decaen, trente-trois ans, est maréchal-ferrant en Côte-d’Or. Il monte à cheval depuis ses dix-sept-ans et a un palmarès aux concours hippiques  du Salon exceptionnel. Après son père, vainqueur en 2002, il a en effet  remporté, malgré son jeune âge, deux fois le premier prix du Trophée Trait Sportif, en simple puis en paire.

Pour gagner ces épreuves, il faut des chevaux qui aient de l’envie, qui aient du cœur à donner.

Ma jument de prédilection, je la connais par cœur. C’est difficile à expliquer, mais l’on arrive à communiquer.

  • Reportage : Alain Lewkowicz
  • Réalisation : Alexandra Longuet

Merci à Gilles Druet, Aurélien Decaen et Alain Pimpin.

Chanson de fin : "Sanación" par Nicola Cruz - Album : "Prender el Alma" (2015).

En savoir plus :

La vache Imminence, véritable éminence du Salon de l'agriculture de Paris, par la RTBF.

La page Facebook de France Trait, organisatrice du Trophée Trait sportif.

Playlist à emporter

En cliquant sur "Ajouter à..." vous pourrez récupérer tout ou partie    de la playlist de cette émission sur Spotify, Deezer ou Youtube.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......