LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Trois histoires de confiance trahie

Les mythos

28 min
À retrouver dans l'émission

Julien, Nathan et Bernadette n'ont pas pour habitude de se méfier. Si une personne leur plaît, ils se confient sans réserve et lui donnent vite l'occasion de devenir proche. Une nature généreuse qui leur a déjà valu des ennuis...

Trois histoires de confiance trahie
Trois histoires de confiance trahie Crédits : Dona Monroe - Getty

- Julien se souvient très bien du moment où Marjorie l'a recontacté. C'était sur Facebook, en juillet 2015. Ils s'étaient connus à un fête, lorsqu'ils avaient quinze ans. Trente ans plus tard, divorcé et père de deux enfants, il se rappelait encore d'elle, ils sont intarissables tant ils ont de choses à se raconter. 

Ces retrouvailles aboutissent vite à une relation amoureuse. Passés les premiers mois d'une relation fusionnelle, Julien va commencer à sentir que quelque chose cloche. Jusqu'à ce qu'il découvre l'insoutenable vérité.

La personne que j'aime m'a menti sur sa vie entière, je l'ai crue sans l'ombre d'un doute.

Je culpabilisais de douter de ce qu'elle me disait.

J'étais devenu sa nourriture, elle avait besoin de quelqu'un pour croire à son mensonge, sans quoi, son monde s'écroulait.

- Nathan, alors étudiant à l'IUT de Besançon, a rencontré Michel à l'été 2011, alors qu'ils travaillaient ensemble sur un stand des Galeries Lafayette, 9 heures par jour. L'ennui les a rapidement rapproché et favorisé les confidences d'ordre intime, surtout de la part de Michel. 

Aux Galeries et à l'extérieur, ils passent tout leur temps ensemble pendant plusieurs semaines. Un jour Michel appelle Nathan pour lui dire enfin la vérité sur qui il est. Enfin, une partie de la vérité...

Après cette histoire, j'ai eu plus de réserve dans l'engouement que je pouvais avoir avec les nouvelles personnes que je rencontrais.

Je me suis rendu compte que je ne savais rien de cette personne.

- Entre ses douze et dix-neuf ans, Bernadette a aidé sa mère dans le café familial nommé "Le p'tit bleu" dans le Berry, à Bourges. Les clients sont toujours les mêmes, consomment beaucoup d'alcool et reviennent chaque soir pour jouer à la belote. Il y a, entre les individus qui peuplent le café, un esprit d'entraide. Avec quatre d'entre eux, la mère de Bernadette a pris pour habitude de jouer à la loterie nationale. Mais le jour où un ticket gagnant sort, tout change.

Quelques nouvelles

-Depuis le reportage, Nathan est parti vivre en Thaïlande où il coule des jours heureux et donne des cours de français.

-Julien n'a plus jamais eu de nouvelle de son ancienne amoureuse mais il garde des contacts bienveillants avec sa fille et son ex-mari. Après le livre, il aimerait faire un film de son histoire.

-Après un premier confinement à Paris, Bernadette est dans sa maison à Carnac pour le deuxième. Elle s'estime très chanceuse d'être à côté de la mer et accompagnée de son mari dans cette période un peu morose.

  • Reportage : Clawdia Prolongeau
  • Réalisation : Anne-Laure Chanel (et François Caunac)

Merci à Nathan, Bernadette et Julien.

Chanson de fin : "Lebanon" de J.S. Ondara (2018).

Bibliographie

Ma femme me ment !

Ma femme me ment ! de Julien MarthyLa Boite A Pandore, 2018

L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......