LE DIRECT
Manifestation contre la réforme des retraites à Paris, 17 décembre 2019.
Épisode 8 :

La grève et alors : paroles de manifestants

28 min
À retrouver dans l'émission

Après la neuvième journée de manifestation et dix semaines de mobilisation contre le projet de réforme des retraites, retour sur les attentes et déceptions des manifestants.

Manifestation contre la réforme des retraites à Paris, 17 décembre 2019.
Manifestation contre la réforme des retraites à Paris, 17 décembre 2019. Crédits : Nathanael Charbonnier - Maxppp

Lors de la manifestation du jeudi 6 février 2020 entre Gare de l'Est et Nation à Paris, 130 000 manifestants sont décomptés selon la CGT et 15 000 selon la police. 

Revendications et motifs de grève

Rencontrés en manifestation ou au piquet de grève, ils racontent leurs attentes et leur mécontentement. Qu'ils soient professeur, chauffeur de bus ou agent territorial, leurs slogans se mêlent pour cette mobilisation contre la réforme des retraites. 

J'ai tiré une grande fierté des combats politiques que j'ai menés dans ma vie parce que j'ai pu développer une combativité que j'ai pu transférer à d'autres domaines de ma vie. Je suis fille d'ouvrier par mon père, et fille d'une mère au foyer d'origine maghrébine, devenue assistante familiale. Grâce au combat politique, on apprend à dire non ! [...] C'est l'agression de trop par notre État.

J'ai touché cinq cent euros de moins déjà sur la paie du mois de décembre. C'est déduit d'un bloc, le but étant de casser les gens. J'ai prévenu ma famille : pas de vacances au mois d'avril. Qu'est-ce que vaut une semaine de vacances contre une retraite ? C'est dommage que ça n'ait pas pris l'ampleur d'une grève générale, le pays n'a pas été paralysé. 

Blocus au lycée

Desideria, élève en classe de 1ère scientifique au lycée Fernand Léger à Ivry-sur-Seine raconte son engagement depuis le Conseil de vie lycéenne jusqu'au blocus de son lycée pour protester contre la réforme du lycée. 

Je n'allais pas en cours, j'étais seulement intéressée par mon rôle de déléguée au lycée. J'étais toujours au Conseil de vie lycéenne. Cette mobilisation, cela m'a vraiment intéressée de faire quelque chose que j'aime ; pas d'aller en classe, m'asseoir pour étudier l'histoire-géo. Ce n'est pas un blocus pour ne pas à l'aller à l'école, on n'est plus des enfants. Ça nous a donné des responsabilités et fait grandir ; on n'est plus vraiment des élèves de notre classe assis sur une chaise... Tous les projets qu'on avait quand on était petit : avoir une belle maison, une belle voiture... Il va falloir vraiment travailler, ce ne sera que pour les meilleurs...

Merci à Ahmed Berrahal, Héloïse, Morgane, Sophie, Norya, Antoine Naval, Desideria, Charlotte Thimonier et Marie Chartron.

Reportage : Emilie Chaudet

Réalisation : Emmanuel Geoffroy

Référence musicale de fin d'émission : Times are hard, Redlight King.

L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......