LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Enseigne portant le logo LIDL

Y aura-t-il un LIDL à Aouste ?

28 min
À retrouver dans l'émission

Dans la vallée de la Drôme, les habitants d'Aouste-sur-Sye, commune de 2 500 habitants, se divisent sur l'implantation d'un LIDL. Entre anciens et néo-ruraux, entre fin du monde et fin du mois, les opinions sont partagées.

Enseigne portant le logo LIDL
Enseigne portant le logo LIDL Crédits : Daniel Leal-Olivas / AFP - AFP

Depuis plus de quatre ans, l'entreprise Lidl tente de s'installer dans la petite commune d'Aouste-sur-Sye. De refus administratifs en refus administratifs, elle ne désespère pas et continue, chaque année, à proposer un nouveau projet de supermarché, le long de la départementale. Pendant ce temps dans le village, on se divise autour de la question. Avec d'un côté ceux qui croient que le projet est incompatibles avec un avenir plus vert, et de l'autre, ceux qui estiment avoir eux aussi droit aux prix les plus bas.

Aujourd'hui dans Les Pieds sur Terre, écoutons les habitants d'Aouste-sur-Sye, clients, commerçants, agriculteurs, ou encore le maire du village, exposer leurs positions sur la grande distribution et les prix cassés - à tout prix.

"On se mobilise certainement plus quand on est contre un projet que quand on est pour."

Entre opportunité économique, création d'emplois potentiels, ou crainte d'une concurrence déloyale, les habitants s'affrontent. Une pétition pour LIDL circule, mais une pétition contre LIDL circule également.

D'aucuns considèrent que le nouveau magasin LIDL serait une nuisance sonore, visuelle et olfactive, et qu'il occasionnerait une circulation automobile trop importante, au risque d'engorger les rues du village.

Il y a quelques années, alors que les commerces et les restaurants fermaient les uns après les autres, un sursaut des autorités a permis de revitaliser la commune. Pour certains habitants, le projet d'implantation d'un LIDL comporte un risque, celui de faire fermer les commerces locaux, et de laisser à nouveau mourir le centre-ville.

On a a cœur de soutenir les producteurs locaux et les circuits courts. Alix

Mais, pour d'autres, LIDL est synonyme de petits prix. 

On fait attention quand on gagne pas beaucoup. 

Pour les agriculteurs du coin, ce serait aussi l'occasion de commercialiser leurs produits, et de les revaloriser, eux qui peinent à "se verser un salaire".

Enjeux sociaux, enjeux environnementaux

Dans une région pauvre comme la Drôme, l'affaire LIDL révèle une fracture sociale et économique, qui met en évidence les différences qui existent entre les néo-ruraux et ceux qui habitent depuis plus longtemps à la campagne. 

L'affaire LIDL nous a fait sauter à la figure qu'il y avait un problème social, un problème de revenus. [...] Les nouveaux venus ont tendance à se focaliser sur des problèmes qui ne sont pas nécessairement ceux que rencontrent les populations classiques. Il y a des gens pour qui le fait de payer le sucre dix ou vingt centimes de moins, c'est quand même très important. Jacques Mouriquand

Pour d'autres, la question qui se pose est avant tout environnementale, et le projet d'implantation de LIDL doit faire réfléchir les habitants d'Aouste-sur-Sye à leur modèle de consommation et aux valeurs qu'ils veulent défendre :

Il n'y a pas que l'économie dans la vie. [...] Il faut savoir dans quelle société on veut vivre. [...] A quel prix environnemental et social [les produits LIDL sont] fabriqué[s] ? [...] Jusqu'où on va descendre ? [...] Le principe de LIDL [...] est complètement à l'opposé de la direction qu'il nous faut prendre pour sauver la planète. Jean-Noël Breuil

La force de marketing de la société LIDL étant particulièrement élevée, [...] LIDL a la capacité [de] transformer une envie en un besoin. Denis Benoit

Remerciements : un grand merci à tous ceux qui ont accepté de répondre à Clawdia Prolongeau lors de son reportage, à Denis Benoit, Jacques Mouriquand, Jean-Noël Breuil, à Alix et Guillaume de l'épicerie solidaire, ainsi qu'aux clients et au personnel de la brasserie l'Entrepote.

Reportage : Clawdia Prolongeau

Réalisation : Clémence Gross 

La chanson de fin est "Mala Reputacion" de La Caravane Passe avec Paloma Pradal.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......