LE DIRECT
Un imam lisant le Coran

L’imam gay

29 min
À retrouver dans l'émission

Ludovic Mohamed Zahed, le premier imam homosexuel de France a décidé de déménager en Afrique du Sud, le pays de son mari Khiam, pour adopter des enfants et fonder une famille. Avant le grand départ, retour dans sa famille d'origine, à Marseille.

Un imam lisant le Coran
Un imam lisant le Coran Crédits : Juanmonino - Getty

Ludovic Mohamed Zahed, le premier imam homosexuel de France a décidé de déménager en Afrique du Sud, le pays de son mari Khiam, pour adopter des enfants et fonder une famille. Avant le grand départ, retour dans sa famille d'origine à Marseille, avec laquelle tout n'a pas toujours été facile. 

Nous partons avec mon mari, car la vie sera plus facile pour nous, et moins lourde administrativement. L'Afrique du Sud, c'est le pays de mon mari, mes enfants seront protégés par la loi. J'aimerais avoir deux ou trois enfants. Mais je pense que ce sera plutôt trois. Ludovic

Ludovic a grandi dans une famille franco-algérienne. Il évolue dans une famille où les questions de genre n'existent pas. Enfant, son père lui explique qu'il est trop efféminé. A l'adolescence, il comprend qu'il est homosexuel : 

J'ai attendu deux ou trois ans avant de le dire à mes parents. J'ai été contaminé par le virus du sida à l'âge de 19 ans. Mais bizarrement, le sida m'a permis de faire la part des choses. Je me suis dit que si les gens ne m'acceptaient pas tel que j'étais, c'était tant pis. Ludovic 

Le jeune homme rejoint alors le milieu associatif, il se bat pour l'ouverture de la première mosquée inclusive en Europe en 2012, et est invité dans plusieurs conférences sur l'homosexualité et l'islam. 

Au début quand on vous dit "Votre fils est gay", vous n'êtes pas gai ! Vous êtes plutôt triste... Pour moi, au début, c'était une maladie dont il pouvait guérir. Je voulais que mon fils ait une vie normale. Aujourd'hui, j'ai accepté les choses. J'ai espéré longtemps que ça change. Mais mon fils m'a fait accepter les choses. Je suis fière de lui. Maman de Ludovic

Mon frère n'admet pas que je reçoive mon fils et son mari, mais je m'en fiche. C'est ma famille, je les aime. Maman de Ludovic

Le père de Ludovic décèle bien plus tôt l'homosexualité de son fils : 

Pour un musulman, être homosexuel, c'est très difficile. Ce n'est pas un choix, c'est compliqué. Comme n'importe quel père, j'ai élevé mon enfant dans la religion musulmane stricte. Je lui disais "Je ne veux plus que tu marches comme une fille". Mais je voyais dans ses yeux qu'il ne m'en voulait pas. Il m'a toujours fait comprendre les choses en douceur. Père de Ludovic

Dans le Coran, je n'ai jamais trouvé de condamnation ferme. Mon fils n'a jamais fait de mal à une mouche. Père de Ludovic

Ludovic a toujours été proche de sa soeur. Elle a été la première à être au courant de l'homosexualité de son frère. Alors qu'elle a 14 ans, son frère commence à se confier : 

Cela n'a pas été difficile pour moi. C'était naturel d'être avec lui, quoiqu'il vive, quoiqu'il fasse. On a passé deux trois ans à partager ce secret. Je redoutais l'annonce de son homosexualité à ma famille. Ma mère l'a vécu comme un choc, mais mon père a recadré les choses et a rassemblé la famille. Sœur de Ludovic

Ludovic Mohamed Zahed (en haut à droite) et sa famille
Ludovic Mohamed Zahed (en haut à droite) et sa famille Crédits : Ilana Navaro

Reportage : Ilana Navaro

Réalisation : Emmanuel Geoffroy

Chanson de fin : "Fake empire" par The national

À venir dans ... secondes ...par......