LE DIRECT
Charles Granval et Michel Simon dans "Boudu sauvé des eaux" (1932)

Lire et Ciné : Boudu sauvé des eaux

28 min
À retrouver dans l'émission

Le ciné-club de Florac, en Lozère, projette "Boudu sauvé des eaux", de Jean Renoir avec Michel Simon en inoubliable clochard sauvé du suicide par des bourgeois éclairés. Un film de 1932 qui renvoie chacun à ses choix de vie, ses concessions à l'ordre bourgeois, ses rêves de liberté.

Charles Granval et Michel Simon dans "Boudu sauvé des eaux" (1932)
Charles Granval et Michel Simon dans "Boudu sauvé des eaux" (1932) Crédits : PHOTOSHOT/MAXPPP - Maxppp

Cela se passe à Florac en Lozère dans un ciné-club associatif qui projette régulièrement des films le dimanche soir. Dans le public, quelques floracois historiques mais surtout des néo-ruraux réfugiés en Lozère pour fuir la ville et la vie chère, mais qui apprécient un film sur grand écran et un peu de vie sociale dans cette région peu peuplée.

Parmi eux, Céline a une trentaine d'années. Elle vient d'arriver à Florac où elle anime Radio Bartas, une radio associative locale. Une autre Céline est travailleuse sociale. Hélène, elle, est une parisienne qui a tout quitté pour venir vivre en ermite seule avec son chat dans un tout petit village abandonné de la vallée de la Mimente.

Dans la salle il y a aussi Rachel, documentaliste au collège des trois vallées à Florac, qui, elle, a grandi à Mendes, un peu plus loin en Lozère. Elle fait partie du ciné-club et elle est venue accompagnée par des élèves de 3e de son collège. Enfin, pour apprécier ce chef-d’œuvre de 1932 qu'il juge punk, nous sommes en compagnie de XX, qui porte une belle cinquantaine et fait d'obscures affaires depuis la cabane qu'il habite au fond des bois, sur la route qui mène à Salgas.

Tous regardent Boudu sauvé des eaux, avec le grandiose Michel Simon en clochard provocant, comme un détonateur qui déclenche toutes sortes de réactions sur son passage. Et en nous parlant de ce qu'ils ont vu, de ce qu'ils ont aimé, de ce qui les a gêné ou réjoui chez Renoir, ils nous racontent un peu de leur vie à eux, à 600 mètres d'altitude dans une des régions les moins peuplée de France ...

  • Reportage : Delphine Saltel 
  • Réalisation : Alexandra Malka

Playlist à emporter

En cliquant sur "Ajouter à..." vous pourrez récupérer tout ou partie de la playlist de cette émission sur Spotify, Deezer ou Youtube.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......