LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Vegans vs Carnivores

Manger de la viande

28 min
À retrouver dans l'émission

Des bouchers visés par des tags anti-spécistes, une jeune femme qui fait son coming-out végétarien, une autre qui mange à nouveau de la viande après cinq ans “d'abstinence” et Margot qui fait le deuil de son chat. Quatre histoires sur notre rapport aux animaux et à la viande.

Vegans vs Carnivores
Vegans vs Carnivores Crédits : Rose Vidal - Radio France

- Maxime est boucher à la Grande Boucherie de Saint-Jean, située dans le Vème arrondissement de Lyon. Comme plusieurs commerces de bouche environnant, sa boucherie a été dégradée par des militants anti-spécistes. 

J’ai appris un métier pour lequel on me traite aujourd’hui d’assassin. 

Il y a un travail à faire sur la chaîne au niveau de l'élevage intensif mais pas sur les derniers maillons qui sont les bouchers.

- Une jeune femme témoigne de son coming-out végétarien et comment, dans le rituel des repas de sa famille, ne pas manger de viande peut être un motif d’exclusion. Son grand-père travaillait dans un abattoir. Enfant elle n'a pas connu de repas sans viande et elle aimait ça, cette nouvelle difficile à annoncer va créer des moments d'incompréhension. 

Ma grand-mère me cuisine des moules pour me faire plaisir. J’ai pas osé lui dire que ce n’était pas végétarien. 

Pour mes parents, chaque petit souci de santé que je pouvais avoir était une conséquence du végétarisme.

C'est le moment où on a arrêté de se comprendre.

- Une autre femme raconte aussi comment elle a arrêté de manger des animaux lors d'un voyage au Mexique où elle a découvert "l'absurdité du système agricole mondial". Elle a été végétarienne pendant plus de 5 ans puis a recommencé, après avoir séjourné quelque temps auprès d’éleveurs de chèvres où elle a encore découvert une nouvelle réalité, plus complexe. 

Ils mangeaient de la viande et pourtant ils étaient plus écolos que moi. 

- Margot, elle, a très mal vécu la mort de son chat, qu'elle avait recueilli dans un état déplorable, et avec lequel elle avait tissé une relation particulière. Une douleur que son entourage a eu des difficultés à comprendre. 

Ce chat c'était un pote, je lui avait sauvé la vie, on avait une relation fusionnelle.

J’ai perdu un membre de ma famille. 

  • Reportage : Emilie Chaudet et Olivier Minot
  • Réalisation : Clémence Gross

Merci à Margot, à la grande boucherie de Saint Jean et à Lorène.

Chanson de fin : Cats and dogs - Camille - Album : Music Hole - Label : Because Music

Première diffusion : 07/11/2018

L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......