LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Maryse Joissains, le 14 mai 2018, avant de comparaître devant le tribunal de Montpellier.

Maryse Joissains, maire d’Aix-en-Provence : "J'ai appris la domination féminine très petite"

28 min
À retrouver dans l'émission

Condamnée en 2019 pour "détournement de fonds publics et prise illégale d'intérêts" dans le cadre d'une affaire d'emplois présumés de complaisance, Maryse Joissains (LR) est maire d'Aix-en-Provence.

Maryse Joissains, le 14 mai 2018, avant de comparaître devant le tribunal de Montpellier.
Maryse Joissains, le 14 mai 2018, avant de comparaître devant le tribunal de Montpellier. Crédits : Pascal Guyot - AFP

Depuis 2001, Maryse Joissains (LR) est à la tête de la mairie d'Aix-en-Provence. Alors que son troisième mandat touche à sa fin, elle a annoncé qu'elle se présenterait, de nouveau, aux élections de 2020 malgré sa condamnation en appel. La maire d'Aix n'en est pas à son premier combat. L'occasion de se plonger dans son quotidien.  Auprès de son chauffeur Omar, elle gère la ville comme un patron, ne s’encombrant guère des règles ni des tâches trop laborieuses. 

"Quand j'étais petite, j'étais la cheffe"

"J'étais la dernière de la classe mais à la récréation j'étais la cheffe de bande. J'ai vite compris que lorsqu'on est chef, on fait le boulot de responsabilité mais pas le sale boulot comme les tâches d'exécution". 

"J'avais une mère très dominante, un père qui ne l'était pas du tout. C'est pourquoi j'ai appris la domination féminine très petite et, j'ai toujours été attirée par la puissance et la force". 

"Alors là je vais gueuler". 

Constatant la dégradation de deux fenêtres, elle en appelle à Omar, son chauffeur et bras droit à qui elle délègue tout le travail. 

"Tu vas t'occuper illici presto de réparer les trois vitres cassées sur la façade de la marie. C'est inacceptable. Appelle-moi les services techniques et dit leur que c'est de l'ordre de l'urgence absolue. Tu leur dis que je suis fâchée". 

  • Reportage : Pascale Pascariello
  • Réalisation : Emmanuel Geoffroy

Merci à Maryse Joissains et à Omar Achouri.

Chanson de fin  : "I'm Picky" par Shaka Ponk - Album : The Geeks and the Jerkin' Socks - Label : Guess What !

Intervenants
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......