LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Faustine, jeune nomade sur les routes d'Europe à vélo.

Partir

28 min
À retrouver dans l'émission

Faustine, John et Spartacus racontent leur premier grand départ hors de leur ville natale. Trois récits de voyage, trois façons de vivre l’urgence de partir et de devenir nomade.

Faustine, jeune nomade sur les routes d'Europe à vélo.
Faustine, jeune nomade sur les routes d'Europe à vélo. Crédits : Faustine

Voyager, c’est sentir son existence

Faustine a grandi en région parisienne et rêve depuis toujours de partir à l’aventure.

Après avoir obtenu une licence en géographie, elle a l’occasion de quitter la ville pour la campagne. Elle réalise alors son rêve de vivre ailleurs.

A 800 km de sa famille, c’est une rupture de la bulle de l’enfance. Tu te sens indépendant, autonome, tu commences à te sentir adulte.

Le désir d’ailleurs de Faustine persiste et s’étend. Elle décide alors de « partir sans obligation de retour, comme une nomade, sans attache ».

C’était un défi. J’avais besoin de me prouver ma force, mon courage, ma volonté.

Voir le monde et construire sa vie ailleurs

Un jour, John a été saisi par l’envie d’aller au Portugal. Il a quitté son boulot en Angleterre et est parti en camionnette avec sa copine et son chien. Il raconte les raisons qui l’ont poussé à partir, notamment les difficultés financières.

J’étais frustré car je travaillais, mais j’habitais toujours chez mes parents.

Le périple de John s’arrête en cours de route, dans les Pyrénées. John s’installe alors en France et découvre l’apaisement au milieu des montagnes.

J’ai aimé la liberté de vivre au milieu de la nature, j’avais le sentiment que les montages étaient plus grandes que moi.

La désillusion de l’exil jusqu’à l’invitation au voyage

Spartacus a quitté la Roumanie à huit ans pour rejoindre ses parents et avoir une vie meilleure en France. Mais très vite, il est rattrapé par des conditions de vie difficiles et il déchante.

Il raconte la vie dans le bidonville de Saint-Ouen, la galère au quotidien, les insultes, les vols et les arrestations par la police, alors qu’il n’a même pas dix ans.

Mon père me disait : “Faut être patient, la chance a du retard”.

Jusqu’au jour où une rencontre heureuse change sa vie.

Maintenant, Spartacus rêve de devenir marin et de voyager.

Le voyage, ça ouvre des portes, des horizons.

Première diffusion le 16/09/2015

  • Reportage : Inès Léraud et Alice Sternberg
  • Réalisation : Marie Plaçais (et Anne-Laure Chanel)

Merci à Faustine, John, Spartacus et Anne-Sophie Lepicard.

Chanson de fin : "Djelem, djelem" par Kal - Album : Kal (2006) - Label : Asphalt tango records.

Playlist à emporter

En cliquant sur "Ajouter à..." vous pourrez récupérer tout ou partie de la playlist de cette émission sur Spotify, Deezer ou Youtube.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......