LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Petits suicides

Petits suicides

28 min
À retrouver dans l'émission

Mathilde avait six ans et Gabriel dix-neuf quand ils ont fait une tentative de suicide. Deux histoires qui font plus peur que mal.

Petits suicides
Petits suicides Crédits : Aqeel Esg / EyeEm - Getty

Le mois de juillet 2006 a été marqué par une petite canicule. Gabriel a alors dix-neuf ans et demi, il est en prépa et se décrit lui-même comme un enfant un peu gâté. Ses parents lui cèdent tout, ou presque. Un jour qu’il leur demande (de nouveau) de l’argent pour combler des dépenses excessives, ses parents refusent de lui faire le virement. Raison pour laquelle il décide d’attirer leur attention.

J’ai pris trois cachets d’aspirine et j’ai envoyé un message à mes meilleures amies pour annoncer que je m’étais suicidé.

Sauf que le plan rapidement conçu ne se passe pas comme prévu. Au lieu d’alerter les parents, les amies de Gabriel appellent les pompiers. Ceux-ci débarquent chez Gabriel à grands coups de sirène pour défoncer la porte et l’emmener à l’hôpital.

Par peur de représailles, j’ai continué à simuler la perte de conscience jusqu’au bout. J’ai passé la nuit à l’hôpital.

Mathilde, elle, avait six ans lorsqu’elle a tenté de se suicider. Elle est alors en vacances avec ses parents en Autriche, dans un hôtel, une sorte de sanatorium qui ressemble à celui de la Montagne Magique de Thomas Mann. Mathilde se lie d’amitié avec la fille du gérant de l’hôtel et s’éclipse avec elle toute une après-midi pour s’amuser. Son père est inquiet, il ne sait pas où a pu passer sa fille. Au retour de Mathilde, en fin de journée, il lui hurle dessus.

Après l’engueulade, la seule échappatoire était de me foutre en l’air. Alors j’ai croqué dans un savon et je l’ai avalé.

  • Reportage : Delphine Dhilly
  • Réalisation : Anne Kobylak (et François Caunac)

Playlist à emporter

En cliquant sur "Ajouter à..." vous pourrez récupérer tout ou partie de la playlist de cette émission sur Spotify, Deezer ou Youtube.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......