LE DIRECT
Professeur et élèves en salle de classe. Véronique Blanc donne un cours de mathématique, Bordeaux, 2017.
Épisode 4 :

Les profs sont-ils trop payés ?

28 min
À retrouver dans l'émission

Dans le cadre de notre série Places de la République, aujourd'hui nous rencontrons des professeurs pour évoquer leurs modes de vie et pouvoirs d'achat.

Professeur et élèves en salle de classe. Véronique Blanc donne un cours de mathématique, Bordeaux, 2017.
Professeur et élèves en salle de classe. Véronique Blanc donne un cours de mathématique, Bordeaux, 2017. Crédits : MEHDI FEDOUACH - AFP

Chaque année, l’OCDE publie son étude annuelle sur l’état de l’éducation : les professeurs français seraient parmi les mieux payés d’Europe ! Plusieurs chaînes de télévision et journaux relaient cette information. Aujourd'hui, nous diffusons une enquête sur leurs salaires et soi-disant privilèges.

Amélie est professeure agrégée et travaille dans un lycée en Normandie pour 2400 euros par mois. Emilie est professeure depuis 9 ans et gagne 2000 euros par mois. 

Aujourd’hui, j’ai 36 ans, je vis en collocation dans cette maison depuis 1 an et demi et j’ai 1 000 euros d’économie.

Des enseignants présents à la manifestation de solidarité suite au suicide de la directrice d’école de Pantin, racontent leurs conditions de travail dégradées.

"On ne peut pas travailler au lycée ! Pour travailler, on rentre chez soi, donc on investit, à ses frais, dans l'achat d’un ordinateur, d'une imprimante, de cartouche d’encre et logiciels."

Les conditions d'études des élèves sont également dégradées. 

Maintenant, on travaille avec des manuels numériques, mais on n’a pas encore reçu les ordinateurs !

Qu'en est-il de cette étude de l’OCDE ? Elle annonce un salaire "effectif" de 3 850 euros pour les professeurs français, alors que le salaire moyen pour l'OCDE serait de 3457 euros.  

"Je me pose  quand même des questions sur les chiffres annoncés ! en tout cas, il n’ont pas voulu les lire comme il fallait. Il y a une volonté de déconsidérer les enseignants ! Concernant ces données, on résonne en brut ? Qu’est-ce qu’on compare ? Il faut raisonner en parité des pouvoirs d’achat en fonction du coût de la vie du pays pour rendre compte de la capacité des personnes à satisfaire leurs besoins."

A titre personnel, je ne suis pas pour hiérarchiser l’utilisé sociale ! Je ne pense pas que les salaires doivent être indexés sur le nombre d’années d’études."

"Il y a toujours ce mythe qu’on est des fainéants ! Toute l’année, je suis soumise à des injonctions contradictoires : terminer les programmes et évaluer mes élèves et, en même temps, je dois prendre en compte la réalité des conditions d’apprentissage des élèves." 

"J’ai déjà pensé à quitter l’éducation nationale, mais jamais pour des raisons de salaire, pour pouvoir mieux faire ce métier dans un autre cadre ! Mais je ne veux pas laisser mes collègues et mes élèves ; je veux essayer de faire au mieux ici !" 

Et pour finir, une autre information trouvée dans ce même rapport de l’OCDE : entre 2000 et 2018, les salaires des enseignants ont augmenté de manière significative dans la moitié des pays de l’OCDE ; en France, ils ont baissé de 6%...

Merci à Amelie, Léo, Émilie, Amel, Jean, Anelia, Manel et Armand

  • Reportage : Remi Dybowski-Douat
  • Réalisation : Emmanuel Geoffroy

Référence musicale de fin d'émission : Lift The Curse - Redlight King

L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......