LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Dans trois villes et autant d'institutions, comment fonctionnent les services publics français aujourd'hui ?
Épisode 7 :

Entre l'Ehpad et l'expulsion locative, se sentir chez soi

27 min
À retrouver dans l'émission

"Places de la République", c’est la façon dont la république fonctionne - ou pas - dans trois institutions, trois services publics emblématiques. Un commissariat à Auxerre, un CHU à Amiens, une mairie de secteur à Marseille. Septième épisode d'une série au long cours.

Dans trois villes et autant d'institutions, comment fonctionnent les services publics français aujourd'hui ?
Dans trois villes et autant d'institutions, comment fonctionnent les services publics français aujourd'hui ? Crédits : Amélie Besnoit / BSP - Getty

En immersion dans un commissariat, un hôpital et une mairie de quartier, la série Places de la République observe la vie des Français au jour le jour et la façon dont ils bénéficient des services publics.

Vous pouvez ne pas être locataire du logement, ça ne vous empêche pas d’avoir un poisson rouge.

A Auxerre, nous accompagnons un huissier de justice en charge d'exécuter des ordonnances d'expulsion, escorté par le commandant Thierry Poilvert

Je vérifie l’état de mes semelles pour ne pas salir la voiture de monsieur l’huissier.

Une semaine avant le début de la trêve hivernale, ils rendent visite à trois locataires ou squatteurs qui ont l’ordre de quitter leur logement social, tous trois situés dans les quartiers ZUP d'Auxerre : Sainte-Geneviève, Les Rosoirs et Les Brichères.

Ce qui me serre le cœur, c’est quand on rencontre les gens à expulser et qu’on ne trouve pas de solution.

Je ne m’inquiète pas pour ce jeune. Je ne sais pas où il va aller, mais il a sûrement des copains.

Au centre hospitalier universitaire d’Amiens, nous faisons connaissance avec un homme venu accompagner sa belle-mère aux urgences. Cela fait cinq heures qu’il attend sa prise en charge. L’homme raconte pourquoi il a décidé de vivre avec la vieille dame, plutôt que de la placer dans un établissement pour personnes âgées.

C’est intergénérationnel à la maison, ça va de neuf à quatre-vingt-dix ans. Mais on se prive, on ne part pas en vacances.

Etant lui-même aide-soignant dans un Ehpad depuis vingt-trois ans, il décrit l’état de l’accueil des patients dans ces structures et particulièrement les conditions de travail des soignant

Dans l’Ephad où je travaille, on a soixante-dix résidents pour sept soignants. Jamais je n’y mettrais un parent.

A la mairie des six et huitième arrondissements de Marseille, Patrick Andreani est appariteur. Il s'occupe de l'accueil et de la logistique. Le jour du conseil d'arrondissement, il fait circuler le micro parmi les élus. Un poste précieux, stratégique qui nous permet d’entrer au conseil d'arrondissement par le petit trou de la serrure. 

J’aime beaucoup faire le conseil d’arrondissement, car c’est un moment de démocratie.

Ce jour-là, justement il est une nouvelle fois question de la répartition des logements sociaux dans la ville. Enfant des quartiers nord, Patrick vit et travaille aujourd'hui dans les quartiers sud.

Pour moi c’est une fierté d’être un enfant des quartiers.

  • Reportage : Rémi Dybowski Douat, Pauline Maucort et Jeanne Robet
  • Réalisation : Cécile Laffon

A Auxerre, merci au Commissaire Thomas Boudault, au Commandant Thierry Poilvert, au Capitaine Di Lullo, à l'huissier qui a préféré rester anonyme, à Annie et Jean-Louis. 

Pour le CHU d’Amiens, merci à Christian. 

A la mairie des 6 et 8e de Marseille, merci à Patrick Andreani, le monsieur logistique du 6/8, et Yves Moraine (le maire de secteur).

Chanson de fin : "We Ready" par Doctor Flake - Album : Six (2016) - Label : New Deal.

Playlist à emporter

En cliquant sur "Ajouter à..." vous pourrez récupérer tout ou partie   de la playlist de cette émission sur Spotify, Deezer ou Youtube.

L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Production déléguée
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......