LE DIRECT
Patrouille de police nocturne
Épisode 11 :

Ronde de nuit et plateau repas

28 min
À retrouver dans l'émission

"Places de la République", c’est la façon dont la république fonctionne - ou pas - dans plusieurs institutions et services publics emblématiques. Un commissariat à Auxerre et un CHU à Amiens. Onzième épisode d’une série au long cours.

Patrouille de police nocturne
Patrouille de police nocturne Crédits : Marc Salvet - Maxppp

Ronde de nuit du GSP, groupe de sécurité de proximité, à Auxerre. L'équipe de trois policiers contrôle le conducteur d'un véhicule qui vient de faire monter à son bord une femme, en pleine nuit.

Nous, on est policiers à Auxerre, on trouvait votre comportement suspect. D’où notre contrôle. Un policier

Le GSP se rend ensuite devant un établissement qui vient d'ouvrir dans le centre-ville : un club libertin.

Quand un nouvel établissement de nuit ouvre sur Auxerre, on prend contact avec le propriétaire pour éviter les débordements. Un policier

Le patron du lieu leur explique le fonctionnement de son club.

Les gens viennent pour prendre un verre, danser et faire des rencontres. On a une grande salle ainsi que deux-trois coins câlin. Si vous voulez, passez un jeudi soir, là je ne peux pas vous faire rentrer sinon les les clients vont se dire "oh là là, la BAC est là". Le patron du club 

Au CHU Amiens Picardie, plus de quatre mille repas sont servis chaque jour. A l'heure où les chariots-repas circulent dans les couloirs de l'hôpital, les conversations s'engagent facilement entre patients sur le contenu des assiettes. 

La bouffe, ça a beaucoup changé. C’est clair, c’est dégueulasse. Heureusement qu’il y a les livreurs dans le coin, on peut se commander à manger parce que sinon c’est horrible. Un patient

Diversement appréciée, la gastronomie hospitalière est le point de départ de considérations plus larges sur l'actualité du jour, un menu plus roboratif et politique, à la sauce gilet jaune.

C’est la baisse de moyen dans les services publics que critique un patient, qui a parfois dû attendre plus d’une-demi heure un brancardier.

Il y a un manque de personnel dans tous les services. (...) Tout augmente mais pas les salaires, ni les retraites. Par contre augmenter les taxes, les machins, ils sont champions pour ça. Un patient

  • Reportage : Rémi Dybowski Douat et Pauline Maucort
  • Réalisation : Emmanuel Geoffroy 

Merci à Thomas Boudault, a la brigade GSP au capitaine du Lullo, à Annie et Jean-Louis. Pour l’hôpital, à Gilbert et Ernestine.

Chanson de fin : "Barcelona" par George Ezra - Album : Wanted On Voyage (2014) - Label : Columbia

Playlist à emporter

En cliquant sur "Ajouter à..." vous pourrez récupérer tout ou partie  de la playlist de cette émission sur Spotify, Deezer ou Youtube.

L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Production déléguée
Réalisation
À venir dans ... secondes ...par......