LE DIRECT
Places de la République avec des policiers d'Auxerre, au CHU d'Amiens et à la mairie du 6/8 de Marseille.
Épisode 6 :

Résister

28 min
À retrouver dans l'émission

"Places de la République", c’est la façon dont la république fonctionne - ou pas - dans trois institutions, trois services publics emblématiques. Un commissariat à Auxerre, un CHU à Amiens, une mairie de secteur à Marseille. Sixième épisode d'une série au long cours.

Places de la République avec des policiers d'Auxerre, au CHU d'Amiens et à la mairie du 6/8 de Marseille.
Places de la République avec des policiers d'Auxerre, au CHU d'Amiens et à la mairie du 6/8 de Marseille. Crédits : Isabelle Rozenbaum - Maxppp

C’est la nuit. Nous sommes au commissariat d’Auxerre avec le GSP - groupe de sécurité de proximité. Un mari violent, entendu dans l’émission précédente, a été interpellé pour outrage à agents.

La nuit, notre routine c’est la violence sur fond d’alcool. (Un policier)

Les policiers rédigent le procès verbal. C’est l’occasion pour eux de raconter leur quotidien de nuits et d’interpellations.

Sur le terrain, on met en pratique les techniques d’intervention et de maîtrise qu’on apprend en école de police : des gestes précis, simples, professionnels. 

François est agent de maintenance au CHU d’Amiens. Il connaît l’hôpital dans ses moindres recoins et sait tout réparer. Travailler en milieu hospitalier est une affaire de famille, son père déjà était aide-soignant en gériatrie. 

Mon père travaillait de nuit à l’hôpital, il en a bavé. Pour lui c’était comme à l’usine. (François)

Le mouvement des "gilets jaunes" a marqué les esprits à l’hôpital. C’est un sujet quotidien dans les couloirs et à la cafétéria. François décide de participer à une manifestation parisienne et raconte son aventure de "gilet jaune".

A neuf dans une cellule en garde à vue, nous étions de tout âge, tout bord, de milieu populaire ou moyen. En colère mais pas méchants. Aucun n’était venu pour faire de la casse. (François)

A Marseille, dans la splendide Villa Bagatelle qui abrite la mairie des six et huitième arrondissements, deux administrés en attente d'un logement HLM sont reçus par l’adjointe au maire en charge du logement, Caroline Hochfelder.

La pression immobilière se fait sentir dans ce secteur. L'un souhaite un logement plus petit et moins cher car il n'a plus les moyens de vivre dans son appartement actuel. L'autre vit dans un logement trop petit dont le loyer a fortement augmenté. 

Avant l’arrivée des promoteurs, le quartier était assez populaire, pauvre et sale. Il a été modernisé et a pris de la valeur. (Caroline Hochfelder, élue en charge du logement)

  • Reportage : Rémi Dybowski Douat, Pauline Maucort et Jeanne Robet
  • Réalisation : Cécile Laffon

A Auxerre, merci à Frédéric, Jean-Baptiste, Sylvain, le commissaire Thomas Boudault, le capitaine Olivier Di Lullo, Annie et Jean-Louis, Michaël D. et Baptiste C.

Merci au CHU d’Amiens et à François.

Merci à la mairie de secteur des six et huitième arrondissements de Marseille, aux agents et aux usagers, à Yves Moraine et Caroline Hochfelder.

Chanson de fin : "On Time" par Peter Broderick.

Playlist à emporter

En cliquant sur "Ajouter à..." vous pourrez récupérer tout ou partie   de la playlist de cette émission sur Spotify, Deezer ou Youtube.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......