LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Selfie de Nicolas et sa mère

Prendre soin, un village pour élever un enfant

28 min
À retrouver dans l'émission

A Thorenc, petit village dans les Alpes Maritimes, Nicolas a 12 ans est autiste. Depuis deux ans, une équipe de volontaires - venus du village et alentours - se relaie pour jouer et s'occuper de lui à son domicile. Une histoire de voisinage et solidarité.

Selfie de Nicolas et sa mère
Selfie de Nicolas et sa mère Crédits : Collection privée - Droit réservé

Les familles dont un enfant est autiste sont souvent prisonnières des dizaines de "méthodes" proposées pour tenter d'aider leur enfant ; des méthodes coûteuses aux jargons protocolaires.
Alena, la mère de Nicolas utilise la méthode des "3i" pour : intensive, interactive et individuelle. Cette proposition venue des Etats-unis, consiste à stimuler les autistes par le jeu pour les guider vers l'autonomie. Au domicile de Nicolas, à Thorenc, des bénévoles se relaient six heures par jour pour jouer avec l'enfant. Il s'agit de voisins volontaires, pas de professionnels du secteur médical. 

"Nous avons passé cette annonce, nous n'avions rien à perdre ! Nicolas n'avait aucune autonomie et il ne pouvait rien faire tout seul"

"Il faut entrer dans son monde, dans son cocon sensoriel, pour ensuite l'en faire sortir. Les bénévoles jouent avec lui, le rassurent et sont comme un exemple pour lui"

L'équipe de bénévoles est composée d'hommes et de femmes de tous âges et de tous types de professions. 

"Ses bénévoles sont comme des parrains et marraines pour Nicolas. Ils lui permettent de vivre mieux dans ce monde. On ne fait plus des heures de route pour se rendre aux multiples rendez-vous chez les psychomotriciens, psychologues... ce sont les bénévoles qui viennent jusqu'à nous. On est porté par une énergie commune ; c'est comme une grande famille"

"On découvre notre enfant, qui avait été diagnostiqué comme condamné à une vie végétative ; et maintenant, il joue, mange, en interaction avec nous. On se dit qu'on a peut-être le droit d'être une famille comme les autres"

Maurice s'interroge sur son nouveau rôle de bénévole lors de sa première séance avec Nicolas.

"Cette séance demande une attention extraordinaire. En serais-je capable ? Il faut suivre la méthode et en même temps on dispose d'une grande liberté ; les progrès sont mesurables de semaine en semaine. Le jour où il est monté pour la première fois en haut de ce toboggan, j'ai vu dans ses yeux quelque chose de différent, c'était une découverte extraordinaire !

Les troubles du spectre autistiques (TSA) concernent environ 700 000 personnes en France.  8 000 enfants autistes naissent chaque année, ce qui représente 1 personne sur 150. 

D'autres parents souhaiteraient mettre en place ce dispositif et des annonces paraissent régulièrement dans les journaux de la presse quotidienne régionale.

Autisme, espoir vers l'école - la méthode des 3i

Merci à Alena et Maurice

  • Reportage : Sofia Fischer 
  • Réalisation : Emmanuel Geoffroy

Référence musicale de fin d'émission : Just call - Joh Butler Trio

Pour afficher ce contenu SoundCloud, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

L'équipe
Production
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......