LE DIRECT
Marceau, 7 ans.

Quand j'avais 7 ans...

28 min
À retrouver dans l'émission

Pendant que des enfants listent tout ce qu'ils savent faire du haut de leurs sept ans, des adultes se souviennent de ce qu'ils étaient à cet âge. Chagrins, fiertés, appréhensions, bonheurs... derrière ces toutes petites aventures se cachent des découvertes initiatiques propres à « l'âge de raison ».

Marceau, 7 ans.
Marceau, 7 ans. Crédits : Elise Andrieu

Io, Almi et leurs camarades ont 7 ans, l'âge de la raison, une période importante de leur enfance où ils prennent conscience de l'évolution de leurs aptitudes et connaissances sur le monde qui les entoure.

Aujourd'hui j'ai sept ans. Je sais lire, je sais nager, je suis grande. J'ai plus de taches de rousseur, je suis meilleure en classe en tout et j'ai réussi à aller en colonie de vacances alors que j'avais peur.

Mes sept ans c'est comme un amour pour moi. J'ai appris plein de choses à l'école, j'ai beaucoup de copines, j'ai appris à nager. C'est le chiffre de l'âge de bonheur... oui l'âge de raison je veux dire. 

Pour les adultes, cet âge renvoie à des souvenirs heureux et douloureux :

J'ai parfois des sensations, c'est fugace. Des sensations de honte, une odeur de bonbons, d'une quiche qui sort du four... des choses toutes bêtes et là c'est toutes mes 7 ans. Ça vous poursuit, c'est l'époque où on était heureux, insouciants, où on ne connaît pas toutes les perversions du monde. 

J'avais peur que mes parents se séparent. C'est une tragédie pour un enfant, lui dire que l'amour a une fin, c'est le casser en plein vol. C'est plus tard qu'on apprend que toute chose a une fin. 

Un jour, avec ma cousine,  m'est venue l'idée de décorer nos vélos et j'ai choisi de les couvrir de géraniums du jardin de notre grand-mère. On a peut-être coupé 90% des géraniums existant en plein mois d'août ! On avait des vélos transcendants de couleurs, rouge et rose fuchsia, et à peine on pouvait rouler avec les vélos tellement il y avait de fleurs mais on était super contentes ! Bien entendu la réaction de ma grand-mère en sortant de sa sieste, n'a pas été la même ! Mais c'est un bon souvenir, un souvenir sain. 

1ère diffusion le 17/04/2017

Reportage : Elise Andrieu

Réalisation : Philippe Baudouin

Chanson de fin : "Stand on the word" par The Joubert singers - Album "Stand on the word"(2016).

L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......