LE DIRECT

Un maire aux SDF de sa commune : "Ça ressemble à rien votre vie!"

28 min
À retrouver dans l'émission

Arnaud Dumontier, maire LR de Pont Sainte-Maxence (Oise) veut "nettoyer les rues" de ses ivrognes. Il a suspendu le RSA de Bruno, un sans-abri de la ville et n'entend pas s'arrêter là.

Crédits : © Rémi Douat

Arnaud Dumontier est le maire de Pont Sainte-Maxence, une commune de 12 000 habitants dans l’Oise. Il est conseiller départemental et président de l’office d’HLM. Et Vice-président de la Communauté de Communes des Pays d'Oise et d'Halatte.

Pour sa ville et son mandat Arnaud Dumontier a un objectif simple, qu’il clame haut et fort, à qui veut l’entendre, sans complexe, avec fierté : Arnaud Dumontier veut nettoyer les rues de sa commune de la racaille. Il emploie volontiers ce mot dont il détaille l’usage et le sens sur son blog dont voici un extrait :

"Racaille, je sais bien que le mot a choqué – à tort - je sais bien que le mot va choquer, mais je l’utilise à dessein, je dis les choses comme je les ressens sans me cacher, sans trembler parce qu’un responsable politique n’est pas déconnecté des réalités, il les vit exactement comme ses concitoyen(ne)s, je les vis exactement comme vous, parce qu’il vit et habite au milieu d’eux parce que je vis et habite au milieu de vous."

"La racaille en prison"

Même s’il s’emmêle un peu entre la troisième et la première personne du singulier, on comprend sa détermination.

"C’est en prison qu’il faut mettre cette racaille, et pour la redresser, pas pour qu’elle joue à la Playstation, pas pour qu’elle continue son trafic depuis sa cellule sur son téléphone, pas pour qu’elle regarde le football sur Canal plus ou Bein, pas pour qu’elle y fasse du sport !"

Arnaud Dumontier donc a de la poigne, et Arnaud Dumontier a trouvé des moyens innovant d’appliquer ses idées comme vous l’entendrez. Car Arnaud Dumontier ne se laisse pas faire comme vous aller le découvrir, en partant avec lui à la rencontre de la racaille maxipontaine, des alcooliques de sa ville, des trafiquants de drogue, et autres délinquants, qui prospèrent ou disons prospéraient avant qu’Arnaud Dumontier ne décide de retrousser ses manches, de prendre des mesures radicales, de s’en occuper personnellement. Balade à Pont Sainte Maxence donc, avec un homme qui en a, mais quoi exactement.

Chanson de fin : "On the flip of a coin" par The Streets - Album : "everything is borrowed" (2008) - Label : 679 Recordings UK.

  • Reportage : Rémi Douat
  • Réalisation : Philippe Baudouin

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......