LE DIRECT
Bacchus et Pan (1497), sculpture en marbre de Michel-Ange (1475-1564) conservée au musée national du Bargello à Florence (Italie)

Bacchus (1497) de Michel-Ange

59 min
À retrouver dans l'émission

Saurez-vous résister au sourire énigmatique et à la coupe tendue du dieu de la vigne, de la fête et du vin ?

Bacchus et Pan (1497), sculpture en marbre de Michel-Ange (1475-1564) conservée au musée national du Bargello à Florence (Italie)
Bacchus et Pan (1497), sculpture en marbre de Michel-Ange (1475-1564) conservée au musée national du Bargello à Florence (Italie) Crédits : Wikimédia Commons

« Et ce n’est qu’après après avoir longtemps tourné autour de cette statue, effectuant entre chaque point de vue une rotation centripète, que je me suis rendu compte de la prouesse de Michel-Ange qui fut d’avoir imprimé dans le marbre la marche légèrement titubante de son modèle.

Mais c’est vu d’en bas que la sculpture est la plus impressionnante. Notamment lorsqu’en levant la tête vers sa face étonnée. Je zoome sur la bouche d’ombre que le sculpteur tailla, laissant voir les quenottes du bel adolescent ». Extrait de Michel-Ange : tout Michel-Ange ou presque en un seul texte et mille images. Volume 1, 1490-1512) chez Hazan

 Bacchus et Pan (1496-1497), sculpture en marbre de Michel-Ange, conservée au musée national du Bargello à Florence (Italie)
Bacchus et Pan (1496-1497), sculpture en marbre de Michel-Ange, conservée au musée national du Bargello à Florence (Italie) Crédits : Wikimédia Commons

Le Bacchus (1497) est une sculpture en marbre du peintre, architecte, poète et sculpteur italien de la haute Renaissance Michel-Ange (1475-1564). La statue d'une hauteur de 203 cm représente Bacchus, le dieu romain du vin, dans un état d'ébriété ce qui était révolutionnaire pour l'époque. Avec la Pietà, le Bacchus est l'une des deux seules sculptures qui peuvent être attribués avec certitude à la première période romaine de l'artiste. Bacchus est représenté avec des yeux révulsés, son corps chancelant vacille presque hors de l'affleurement rocheux sur lequel il se trouve. Assis derrière lui se trouve un faune qui mange une grappe de raisin tombant de sa main gauche. Wikipédia. Cette sculpture est conservée au musée national du Bargello à Florence (Italie).

Avec Hector Obalk, historien de l'art, critique d'art et réalisateur français auteur de documentaires consacrés à l'art. Il est également commissaire d'exposition.

Hector Obalk
Hector Obalk Crédits : Eric Fougère

A propos de son ouvrage (la 1ère critique d’art en BD) « Michel-Ange : tout Michel-Ange ou presque en un seul texte et mille images. » Volume 1, 1490-1512) chez Hazan

Couverture de l'ouvrage
Couverture de l'ouvrage Crédits : Édition Hazan

Ce livre a pour ambition de donner à voir et à comprendre le meilleur de tout l’œuvre peint, de tout l’œuvre sculpté et de tout l'œuvre dessiné de Michel-Ange – chronologiquement, et en 500 images. Ovni dans le monde de l'édition, il est le fruit d'un dispositif éditorial hors norme : plusieurs centaines d'images, reproduisant les détails époustouflants de plus de cent peintures, sculptures et dessins, forment un récit visuel apparenté à la BD, où chaque image s’accompagne d’une phrase, ou d’une amorce de commentaire, dont la continuité produit une véritable et nouvelle histoire de l’artiste. À égale distance du livre d'art classique, doctoral, et de l'album d'images, enfantin, le Michel-Ange d’Obalk dialogue autrement avec son lecteur : il s'agit tout d'abord de dérouler un texte, dont chaque segment de phrase est illustré, sur le mode de la conversation... Sur le site de l'éditeur

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Bacchus et Pan (1496-1497) de Michel-Ange, statue en marbre conservée au musée national du Bargello à Florence (Italie)
Bacchus et Pan (1496-1497) de Michel-Ange, statue en marbre conservée au musée national du Bargello à Florence (Italie) Crédits : Wikimédia Commons

Lecture des textes : Lara Bruhl

Extraits de : Michel-Ange : tout Michel-Ange ou presque en un seul texte et mille images. » Volume 1, 1490-1512) d'Hector Obalk chez Hazan (2016) - Ascanio Condivi, le biographe de Michel-Ange - Giorgio Vasari _La vie des meilleurs peintres, sculpteurs et architectes_ (1ère parution 1550) - Eugène Delacroix pour un article sur Michel-Ange dans la Revue de Paris (mai et juillet 1830) - Un poème de Michel-Ange traduit par Pierre Leyris - Lettre de L'Arétin (1545), traduction d'André Chastel et Nadine Blamoutier, éditions Scala (1988), pages 443 et 444 -

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Musique (extraits de) : "Oeuvres pour cordes" de Vladimir Martynov par le Kronos Quartet - "Tours et détours en 78 tours" de Christian Zanési - "Quatuor à cordes n°28 en mi bémol majeur opus 20 Hob III" de Joseph Haydn par le Quatuor Festetics - "L'heure alors s'incline..." de Christine Groult.

Prise de son : Pierre Minne

Chroniques

Intervenants
  • Historien et critique d’art, auteur du spectacle « Toute l’histoire de la peinture en moins de deux heures »
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......