LE DIRECT

Casque de parade de Filippo Negroli

59 min
À retrouver dans l'émission

Aujourd’hui, nous observons un chef d’œuvre de la renaissance italienne. Il s’agit d’un casque en acier patiné, ce qu’on appelait aussi une bourguignotte à l’antique, réalisé en 1543 par l’un des grands armuriers milanais du XVIe siècle : [Filippo Negroli ](https://en.wikipedia.org/wiki/Filippo_Negroli) (1510-1579).

Casque de parade de l'armurier Filippo Negroli
Casque de parade de l'armurier Filippo Negroli

Ses armures décorées par estampage lui valurent les louanges des chroniqueurs de l’époque qui les disaient « d’une facture miraculeuse et d’une valeur impérissable ». Le timbre du casque est formé d’une feuille d’acier unique gravée en haut-relief à l’antique et patinée pour imiter le bronze. Les côtés sont ornés de putti enveloppés de volutes d’acanthes, le tout étant probablement inspiré des fresques de la maison dorée de Néron à Rome qui avait en effet été découverte à la fin du XVe siècle et devait influencer beaucoup d’artistes.

Légende : Casque de parade (1543) de l'armurier milanais Filippo Negroli

Invités

<source type="image/webp" srcset="data:image/jpeg;base64,/9j/2wBDACgcHiMeGSgjISMtKygwPGRBPDc3PHtYXUlkkYCZlo AjIqgtObDoKrarYqMyP/L2u71////m8H////6/ b9//j/2wBDASstLTw1PHZBQXb4pYyl Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj/wAARCAAqABQDASIAAhEBAxEB/8QAGQAAAwEBAQAAAAAAAAAAAAAAAAIDBQEE/8QAIxABAAICAgEDBQAAAAAAAAAAAQACAxEEEjETIlEUITJBcf/EABUBAQEAAAAAAAAAAAAAAAAAAAEA/8QAFREBAQAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH/2gAMAwEAAhEDEQA/AKcvO4anU2shh5ORzFMgafiU5rXVXY6nn4 TH6o3da8QLQhOFhNiJCQZPGvvN73Yn7i8pr6mqmgkqW62LfELve6/LFGrmvQ0WdQiXr1sm9wkgG0CX nAVt95HH RKr7j wpNTh5L17eNwmkeCEQ//9k= "data-dejavu-srcset="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2015/09/bccd8ea8-5221-11e5-9f7d-005056a87c89/838_olivier_renaudeau.webp"class="dejavu"><img src="data:image/jpeg;base64,/9j/2wBDACgcHiMeGSgjISMtKygwPGRBPDc3PHtYXUlkkYCZlo AjIqgtObDoKrarYqMyP/L2u71////m8H////6/ b9//j/2wBDASstLTw1PHZBQXb4pYyl Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj/wAARCAAqABQDASIAAhEBAxEB/8QAGQAAAwEBAQAAAAAAAAAAAAAAAAIDBQEE/8QAIxABAAICAgEDBQAAAAAAAAAAAQACAxEEEjETIlEUITJBcf/EABUBAQEAAAAAAAAAAAAAAAAAAAEA/8QAFREBAQAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH/2gAMAwEAAhEDEQA/AKcvO4anU2shh5ORzFMgafiU5rXVXY6nn4 TH6o3da8QLQhOFhNiJCQZPGvvN73Yn7i8pr6mqmgkqW62LfELve6/LFGrmvQ0WdQiXr1sm9wkgG0CX nAVt95HH RKr7j wpNTh5L17eNwmkeCEQ//9k= " alt="Olivier Renaudeau" class="dejavu portrait" data-dejavu-src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2015/09/bccd8ea8-5221-11e5-9f7d-005056a87c89/838_olivier_renaudeau.jpg" width="225" height="454"/>
Olivier Renaudeau

Olivier Renaudeau, conservateur du patrimoine, chef du Département Ancien (armes et armures) au Musée de l'Armée à Paris depuis 2006. Ses recherches portent particulièrement sur l’histoire du costume civil et militaire au Moyen Âge et à la Renaissance.

Il a assuré le commissariat de plusieurs expositions, parmi lesquels :

J’aime les Militaires (Uniformes militaires et costumes de scène) : Centre national du Costume de scène à Moulins (janvier-mai 2007) et musée de l’Armée (27 octobre 2007 - 2 mars 2008)Chefs d’œuvre de l’Armurerie de Malte, musée de l’Armée, (21 octobre 2008 – 11 janvier 2009)Sous l’Egide de Mars, Armures des Princes d’Europe , musée de l’Armée (16 mars – 26 juin 2011). Histoire d’Armes, Château royal de Blois , (6 juillet – 3 novembre 2013)Mousquetaires ! , musée de l’Armée (2 avril – 14 juillet 2014)Chevaliers et Bombardes. D’Azincourt à Marignan, 1415-1515 , musée de l’Armée, (7 octobre 2014 - 24 janvier 2015).

Guillaume Dégé
Guillaume Dégé

Guillaume Dégé, artiste (peinture à l'eau, collages et crayons de couleurs) et professeur à la Haute école des arts du Rhin Il enseigne aussi à l'École nationale supérieure des Arts décoratifs de Paris et expose à la galerie Sémiose (54 rue Chapon dans le 3ème). Il est l'auteur de plusieurs ouvrages que vous pourrez retrouver dans la sélection en bas de cette page.

Lectures

Les textes sont lus par Lara Bruhl et Sandra Adam-Couralet

"La décoration des armures du XVIème siècle ou le corps du prince" de Josiane Rieu (Université de Saint-Etienne, 1992)

"De la peinture, -Introduction technique-", chapitre XIV, vers 1550 de Giorgio Vasari

Texte de José-A. Godoy, conservateur des armes et armures au Musée d'Art et d'Histoire de Genève à l'occasion de l'exposition de 2003 "Parures triomphales : le manièrisme dans l'art de l'armure italienne".

Quelques musiques diffusées (extraits) :

« Constructions métalliques » (2001) de et par Christian Zanési. Label INA (ref : 275872)

« Nami », extrait de l'album "Uchina - Sounds of Okinawa Island" de Keiko Higa. Par Keiko Higa et Shimadaiko. Label Winter & Winter

Prise de son : Jehan-Richard Dufour

Page web : Sylvia Favre

Exposition "Arms ant Armor : Notable Acquisitions 2003-2014 Metropolitan Museum of Art (MET), New-York, du 11 novembre 2014 au 6 décembre 2015

MET NY
MET NY

Arms and armor have been a vital part of virtually all cultures for thousands of years, pivotal not only in conquest and defense, but also in court pageantry and ceremonial events. Throughout time the best armor and weapons have represented the highest artistic and technical capabilities of the society and period in which they were made, forming a unique aspect of both art history and material culture. The principal goals of the Arms and Armor Department are to collect, preserve, research, publish, and exhibit distinguished examples representing the art of the armorer, swordsmith, and gunmaker. The focus of the collection is on works that show outstanding design and decoration, rather than those of purely military or technical interest. Unlike the great dynastic armories now preserved as museum collections in Vienna, Madrid, Dresden, Paris, London, and Stockholm, the Museum's collection is a modern one, formed through the activities and interests of curators, trustees, private collectors, and donors over the past 125 years. The collection comprises approximately fourteen thousand objects, of which more than five thousand are European, two thousand are from the Near East, and four thousand from the Far East. It is one of the most comprehensive and encyclopedic collections of its kind.

Le casque de Filippo Negroli : "82nd & Fifth: Head of Class by Stuart Pyhrr"

Filippo Negroli (signature sur casque)
Filippo Negroli (signature sur casque)

Rendez-vous au MET, un dimanche...

Casque de parade de l'armurier Filippo Negroli (Youtube)
Casque de parade de l'armurier Filippo Negroli (Youtube)

L'actualité du Musée de l'Armée, Hôtel des Invalides (Paris 7ème)

Bassinet dit à "bec de passereau"
Bassinet dit à "bec de passereau"

"Chevaliers et bombardes. D'Azincourt à Marignan, 1415-1515" Du mercredi 7 octobre 2015 au dimanche 24 janvier 2016. Tous les jours de 10h à 17h.

En pleine guerre de Cent Ans, le 25 octobre 1415, la bataille d'Azincourt sonne le glas de l'armée féodale. Un siècle plus tard, l'artillerie de François Ier joue un rôle décisif dans la victoire contre les piquiers suisses à Marignan en 1515. En un siècle, les armées, la tactique et les institutions militaires ont subi de profondes transformations et innovations techniques.

Grâce à un regroupement exceptionnel d'objets provenant d'institutions françaises et étrangères - pièces d'artillerie, armures et manuscrits... - partez à la découverte des grandes batailles qui ont marqué l'histoire des XV-XVIe siècles et à la rencontre de personnages comme Jeanne d'Arc, le chevalier Bayard ou encore François Ier, dont la légende résonne encore aujourd'hui dans l'imaginaire collectif. Un voyage dans le temps ludique et spectaculaire, accompagné de reconstitutions et de nombreuses animations multimédias, pour redécouvrir l'art de la guerre, du Moyen Âge à la Renaissance.

Armure de guerre et de joute pour le roi François Ier
Armure de guerre et de joute pour le roi François Ier

Commissariat

Sylvie Leluc , conservateur du département Artillerie au musée de l’Armée

Antoine Leduc , adjoint du conservateur du département Artillerie au musée de l’Armée

Olivier Renaudeau , conservateur en chef du département Ancien au musée de l’Armée

Affiche de l'exposition "Chevaliers et bombardes"
Affiche de l'exposition "Chevaliers et bombardes"

AU PROGRAMME, LA SEMAINE PROCHAINE : "Les raboteurs de parquet" (1875) de Gustave Caillebotte (19 août 1848 à Paris - 21 février 1894 à Gennevilliers)

Les raboteurs de parquet
Les raboteurs de parquet

Huile sur toile - H. 102 ; L. 146,5 cm

Paris, musée d'Orsay

Don des héritiers Caillbotte par l'intermédiaire d'Auguste Renoir

© RMN-Grand Palais (Musée d'Orsay) / Hervé Lewandowski

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......