LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
"Le Bain Turc"

"Le Bain turc" (1862) de Jean-Auguste-Dominique Ingres

59 min
À retrouver dans l'émission

Au soir de sa vie, Ingres convoque les corps qu'il a collectionnés tout au long de sa carrière, et les rassemble dans le tombeau de ses rêveries. Le dernier chef d'oeuvre du peintre Jean-Auguste-Dominique Ingres décrypté, analysé, expliqué par "Les Regardeurs".

"Le Bain Turc"
"Le Bain Turc" Crédits : Jean-Auguste-Dominique Ingres

Invités : Adrien Goetz et Mélanie Delattre-Vogt

Adrien Goetz, ancien élève de l’Ecole normale supérieure, agrégé d’histoire, est maître de conférences d’histoire de l’art à l’Université de Paris-Sorbonne (Paris IV). il enseigne l’art du XIXe siècle et travaille en particulier sur Ingres*. Il est le directeur de la rédaction du magazine Grande Galerie, le Journal du Louvre, consacré à l’actualité du musée. Il a publié aux éditions Le Passage un essai intitulé Ingres Collages et préfacé une édition des Ecrits sur l’art d’ingres chez Grasset dans la collection Les Cahiers rouges. Il vient de faire paraître une analyse du Bain turc dans la nouvelle revue Noto. Romancier, il est notamment l’auteur de La Dormeuse de Naples (Points Seuil) inspiré par Ingres et l’hsitoire de son célèbre tableau disparu, pendant de la Grande Odalisque.

Ingres collages, éditions Le Passage.

Montauban, ville natale d’Ingres, possède un trésor : l’ensemble des dessins de l’atelier du maître. Florence Viguier, conservatrice du Musée Ingres, a lancé en 2006 une nouvelle série d’expositions, afin de présenter par roulement ce fonds fragile qui ne peut être montré en permanence. Elle a décidé de donner carte blanche à des écrivains, des artistes, des historiens de l’art. Adrien Goetz, romancier qui a fait revivre Ingres dans La Dormeuse de Naples (Le Passage, Prix des Deux Magots, Prix Roger Nimier en 2004), ouvre cette série avec Collages d’Ingres.    
> Plutôt que de présenter des dessins « achevés », aboutis, Adrien Goetz s’est intéressé à toutes les feuilles qui témoignent du travail de l’artiste, de la technique de l’atelier. Elles sont nombreuses : calques rapportés, collages d’études sur d’autres études, rapprochements d’images en apparence disparates. Un Ingres inconnu surgit alors de cette confrontation d’une centaine d’œuvres méconnues, pour certaines jamais exposées. Le lecteur approchera au plus près la méthode d’Ingres, qui compose de manière savante et musicale et qui révèle dans ses dessins la clef secrète de ses tableaux. Et si Le Bain turc, l’Apothéose d’Homère, Le Vœu de Louis XIII, ses toiles les plus célèbres, étaient, d’abord, des collages ?    
> C’est aussi la révélation d’un Ingres « moderne », dans la suite de l’exposition Picasso-Ingres du Musée Picasso en 2004. Ingres fasciné par le corps en morceaux, les distorsions anatomiques, plus audacieux encore dans ces dessins qui n’étaient pas destinés à être montrés que dans ses œuvres « officielles ». Ingres qui, malgré lui, dans sa recherche de la beauté parfaite, ouvre la voie aux collages des surréalistes et des cubistes. 4ème de couverture

Mélanie Delattre-Vogt est dessinatrice. Elle est née en 1984 à Valenciennes. Elle vit et travaille à Paris.

II, 2016.  Crayon gris, sang et pigments sur papier, 25 x 18 cm
II, 2016. Crayon gris, sang et pigments sur papier, 25 x 18 cm Crédits : Mélanie Delattre-Vogt

Dans un atelier composé d'une table à dessin et d'un piano, Mélanie Delattre-Vogt dessine, de préférence de nuit. Convoquant alternativement des sources photographiques, des fragments de textes ou de correspondance, des objets collectés puis répertoriés, elle nourrit un travail concentré sur le trait, la forme et le détail, utilisant une large palette de crayons et pigments.

Portrait de Mélanie Delattre-Vogt
Portrait de Mélanie Delattre-Vogt Crédits : Photo J. Ory

Son travail a été montré à la galerie Di Meo (Paris), à la galerie Manzoni Schäper (Berlin), au Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris, au Palais de Tokyo, à l'Espace Culturel Louis Vuitton (Paris), à la galerie Oqbo (Berlin). Elle a notamment été publiée par les Cahiers dessinés, les éditions du Chemin de fer et la revue Hippocampe.

Rêve épuisé, 2014. Crayon gris, sang et pigments sur papier, 27 x 19 cm
Rêve épuisé, 2014. Crayon gris, sang et pigments sur papier, 27 x 19 cm Crédits : Mélanie Delattre-Vogt

Depuis 2015, elle mène un travail lithographique avec l'atelier Michael Woolworth à Paris et prépare une exposition collective et une personnelle à la Progress gallery, pour octobre 2016 et mars 2017.

Nuage, 2015. Crayon gris, sang et pigments sur papier, 25,1 x 18,4 cm
Nuage, 2015. Crayon gris, sang et pigments sur papier, 25,1 x 18,4 cm Crédits : Mélanie Delattre-Vogt

A la fin de sa vie, Ingres crée la toile la plus érotique de son oeuvre avec cette scène de harem associant le motif du nu et le thème de l'Orient. Il s'inspire des lettres de Lady Montague (1690-1760) qui raconte une visite d'un bain pour femmes à Istanbul au début du XVIIIe siècle. Pour cette composition où règnent les arabesques, Ingres reprend des figures déjà présentes dans des toiles précédentes. Ce dernier chef-d'oeuvre de l'artiste ne fut révélé au grand public que bien après sa mort… _Sur le site du musée du Louvre.  _* « Le Bain turc », huile sur toile (H 108 / L 108 cm), est conservé au musée du Louvre, Département des Peintures : Peinture française.

Actualité : Exposition « Ingres » au musée du Prado (Madrid) du 24.11.2015 au 27.03.2016 en collaboration avec le musée du Louvre. La vidéo de présentation.

Pour aller plus loin dans le sujet :

Le n° 4 de la revue "NOTO", où Adrien Goetz propose, dans la rubrique "Motif - Art" un rendez-vous brillant et très détaillé sur ce tableau d'Ingres : "Des dessins et des souvenirs" toute la carrière d'Ingres dans un tableau. Plongée dans les vapeurs du Bain turc. Pages 55 à 63.

Une nouvelle revue ? Oui, et qui ne vient pas de nulle part : allusion à une petite ville quasi mythique, et qui ressuscita au milieu d'une joyeuse fête baroque, sous un carré de ciel méditerranéen. NOTO vous invite à participer à ses fêtes de l'esprit : ton résolument neuf et enthousiaste, sommaire et charte graphique chic et soignés, signatures prestigieuses ou prometteuses , pour relier des univers qui semblaient se tenir éloignés les uns des autres. NOTO : la seule revue totalement culturelle et gratuite.

Les textes sont lus par Françoise Lebrun :

Ingres, Carnets de Voyage. 1806 - In the nude, a study in ideal form. Bollingen Series XXXV.2 Princeton UP 1984 - Lettres d'une ambassadrice anglaise en Turquie au XVIIIème siècle, Lady Montague - Henry Lapauze, Ingres, sa vie et son oeuvre, Paris, G Petit (1911) - Charles Beaudelaire (1846) dans In Curiosités esthétiques. L'art romantique et autres Oeuvres critiques, éditions Henri Lemaitre, Paris éditions Garnier (1987) - Henri Focillon, la peinture au XIXème siècle. Paris librairie Renouard, H. Laurens Éditeur (1927)

Quelques musiques (extraits) diffusées :

Landscapes de Toshio Hosokawa par l'Orchestre de Chambre de Munich sous la direction d'Alexander Liebreich. Label ECM - Turquie : Musique Soufi par Kudsi Erguner et Nezim Ozak - Voyage II de Toshio Hosokawa par l'Orchestre Philharmonique de Radio France

Bibliographie

Ingres collages

Ingres collagesle Passage / Musée Ingres, 2005

Intervenants
  • Historien de l'art, journaliste et écrivain, maître de conférences à l'université Paris 4-Sorbonne et membre de l'Académie des Beaux-Arts
  • dessinatrice
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......