LE DIRECT
Le Massacre des Innocents

« Le Massacre des Innocents » du Tintoret

1h
À retrouver dans l'émission

Le massacre des Innocents est le nom donné à un épisode relaté dans l'Évangile selon Matthieu en même temps que la fuite en Égypte...

Le Massacre des Innocents
Le Massacre des Innocents Crédits : Le Tintoret

Aujourd’hui, nous observons une huile sur toile de 422 × 546 cm réalisée vers 1583-87 par Jacopo Robusti dit Le Tintoret (1518 - 1594) pour la Scuola Grande di San Rocco à Venise : « Le Massacre des Innocents ».

De gauche à droite : Vincent Delieuvin, Jean de Loisy, Sandra Adam et Pascal Convert
De gauche à droite : Vincent Delieuvin, Jean de Loisy, Sandra Adam et Pascal Convert Crédits : Sylvia Favre - Radio France

Avec l’artiste Pascal Convert et Vincent Delieuvin, conservateur au département des peintures du musée du Louvre.

Le plasticien Pascal Convert lors de l'enregistrement des "Regardeurs" au studio 135 le lundi 7 novembre 2016
Le plasticien Pascal Convert lors de l'enregistrement des "Regardeurs" au studio 135 le lundi 7 novembre 2016 Crédits : Sylvia Favre - Radio France

Pascal Convert : Plasticien (sculpture, installation et vidéo) et auteur de films documentaires. En 1989, il est pensionnaire à la Villa Médicis. La question de la mémoire et de l’oubli est au cœur de son travail. En 1998, Georges Didi-Huberman consacre un livre à son oeuvre « La demeure, la souche », Éditions de Minuit. En 2002, dans le cadre d’une commande publique, il réalise le Monument à la Mémoire des Otages et Résistants fusillés au Mont Valérien entre 1941 et 1944. Il poursuit ce travail par un film documentaire « Mont Valérien, aux noms des fusillés » ( Arte-Histoire).

Son travail sculptural inspiré de trois icônes de presse, la Pietà du Kosovo (Photographie Georges Mérillon), la Madone de Benthala (Photographie Hocine Zaourar), la mort de Mohamed Al Dura à Gaza (AFP/A2 commandé par le Fond National d’Art Contemporain Paris) et par le Musée d’Art Moderne Grand Duc Jean du Luxembourg dirigé par Madame Marie Claude Beaud, a été exposé en France et à l'étranger, en particulier à l'ONU et à Montréal. Il publie en 2007 une biographie historique (édition Séguier) sur Joseph Epstein (Colonel Gilles), responsable des FTP d'Île de France, fusillé au Mont Valérien en 1944. Dans le cadre de cette recherche, il réalise une quatrième sculpture en cristal titrée Le temps scellé et un documentaire « Joseph Epstein, bon pour la légende » ( Arte).

Par ailleurs, l'année 2008 voit l'aboutissement de la réalisation d'un ensemble de vitraux pour l'Abbatiale de Saint Gildas des Bois. En 2009, son travail artistique est présenté au Grand Palais dans le cadre de la Force de l'Art et à la Galerie Eric Dupont (Paris). Il est lauréat du 1% artistique du nouveau bâtiment des archives Nationales et du 1% artistique de l'institut des Sciences de la Vigne et du Vin à Villenave d’Ornon. 2010 un film documentaire (France télévision) et un livre (éd. du seuil) sur la vie de Raymond Aubrac. Au printemps dernier, à l’initiative de l’ambassade de France en Afghanistan, Pascal Convert avait été invité à réfléchir à une œuvre de commémoration du 15e anniversaire de la destruction des Bouddhas de Bamiyan par les Talibans.

Son actualité : une exposition personnelle à la galerie Eric Dupont (138 rue du Temple, Paris 3ème), jusqu’au vendredi 23 décembre 2016.

Le conservateur (musée du Louvre) Vincent Delieuvin lors de l'enregistrement des "Regardeurs" au studio 135 le lundi 7 novembre 2016
Le conservateur (musée du Louvre) Vincent Delieuvin lors de l'enregistrement des "Regardeurs" au studio 135 le lundi 7 novembre 2016 Crédits : Sylvia Favre - Radio France

Vincent Delieuvin : Conservateur de la peinture italienne du XVIe siècle au musée du Louvre.

Son actualité : Qu'est-ce qu'elle a donc, cette Joconde ? (paru le 2 novembre 2016) chez Actes Sud junior. Les illustrations sont signées Olivier Tallec. Collection Documentaires

Couverture de l'ouvrage
Couverture de l'ouvrage Crédits : Actes Sud junior

Des amateurs du monde entier se pressent au musée dans l’espoir de l’admirer. Elle fascine, elle intrigue avec ce regard étrange et ce léger sourire aux coins des lèvres. Mais d’où vient ce mystère qui l’entoure ? Comment mieux déchiffrer les secrets du tableau ? Connaître les coulisses de sa création ? Le lecteur sera par exemple surpris d’apprendre que ce tableau est… inachevé. Un documentaire incontournable pour tout savoir sur ce chef-d’oeuvre de la Renaissance du grand Léonard de Vinci. En coédition avec le musée du Louvre. Sur le site de l'éditeur

Les textes sont lus par André Marcon. Extraits de : L'Évangile selon Matthieu, chapitre 2, versets 16-18 - Giorgio Vasari à propos du Tintoret - Saint Augustin décrivant la scène du "Massacre des Innocents" - "Le Tintoret" par Gustave Soulier (1911) - Jean-Paul Sartre, pour un texte jamais édité de son vivant, intitulé Saint Marc et son double (Le Séquestré de Venise) à propos du Tintoret - Théophile Gautier, sur l’art du Tintoret à partir de l’analyse d’un autre tableau cette fois, "Le Miracle de saint Marc libérant l'esclave" ( 1548 ) dans Italia (1855) -

Musique diffusée (extraits) : Le Regard d’Ullysse Eléni : La Terre qui pleure de la compositrice grecque (musique de film) Eléni Karaïndrou. il existe un album regroupant les musiques de la Trilogie de Theo Agelopoulos - Simon Whetham pour des extraits de son album « Against Nature ».

Autoportrait, détail (1588). Huile sur toile exposée au musée du Louvre
Autoportrait, détail (1588). Huile sur toile exposée au musée du Louvre Crédits : Le Tintoret

Le Tintoret un peintre italien de la Renaissance, que l’on associe au mouvement artistique du maniérisme de l’École vénitienne.

Le massacre des Innocents est le nom donné à un épisode relaté dans l'Évangile selon Matthieu en même temps que la fuite en Égypte : le meurtre de tous les enfants de moins de deux ans dans la région de Bethléem, ordonné par Hérode, craignant la concurrence d'un roi des juifs dont la venue lui avait été annoncée par les Mages, peu après la naissance de Jésus. Les Églises les honorent comme martyrs. Fête : le 28 décembre en Occident et le 29 décembre en Orient. Source Wikipédia

Cette émission s'inscrit dans la thématique "Journée spéciale sur France Culture. Le 13 novembre, un an après : saisir les événements par les savoirs"

Page en cours

Intervenants
  • Plasticien (sculpture, installation et vidéo) et auteur de films documentaires
  • conservateur en chef du Patrimoine au département des peintures au musée du Louvre
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......