LE DIRECT

Le Stropiat, de René Magritte

59 min
À retrouver dans l'émission

Aujourd’hui nous regardons une œuvre de René Magritte intitulée Le Stropiat de 1947, peinture qui appartient à ce qu’on appelle la période « vache » de Magritte, qui ne dura que quelques mois, et donna lieu à de nombreuses incompréhensions car les huiles et les gouaches qu’il exécuta alors étaient très loin de l’aspect froid et net des peintures exécutées auparavant.

Le Stropiat, 1947, huile sur toile, 60 x 50 cm
Le Stropiat, 1947, huile sur toile, 60 x 50 cm

Soutenu par Louis Scutenaire, son ami écrivain et poète belge, dans cette « remise en jeu » de son propre art, il exacerbe ici son irrespect vis-à-vis des choses établies.

Louis Scutenaire, notre regardeur donc, qui expérimente lui-même dans l’écriture ce massacre, ce désordre libérateur, et qui est bientôt le seul à soutenir Magritte dans ce qu’on a pris à l’époque pour une incartade.

Pour en parler, nous recevons l’artiste François Curlet et Bernard Marcadé .

Signalons en ce moment et jusqu’au 1er juin 2014, l'exposition "Magritte : The Mystery of the Ordinary, 1926–1938", à la Menil Collection, Houston, USA.

Musique : Chanson minable , de Jacques Lizène.

Attachée d’émission : Claire Poinsignon

Lecture des textes : Laurent Lederer

A la technique : Valérie Lavallart

Réalisation : Annabelle Brouard

Intervenants
  • artiste. Développe depuis la fin des années 1980 un corpus où le monde matériel est démantelé, déréglé et distordu au travers d’une poésie du quotidien.
  • Historien de l’art et professeur d'esthétique et d'histoire de l'art, critique d'art, commissaire d'expositions
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......