LE DIRECT

"Manoir aux assiettes" estampe d'Hokusai

1h
À retrouver dans l'émission

L'estampe "Manoir aux assiettes"
L'estampe "Manoir aux assiettes"

Aujourd’hui nous regardons une estampe de 25,5 x19 cm intitulée le « Manoir aux assiettes » de la série des « Cent contes aux fantômes » réalisée par le peintre japonais Hokusai vers 1831-1832.

Katsushika Hokusai (1760-1849), fût sans doute le plus célèbre des peintres et dessinateurs japonais de sa génération. Si son influence resta quasi inexistante sur les écoles d’art classique de Kyoto, sur les nobles et le monde de la cour, elle fut, au contraire, décisive, sur l’évolution de l’Ukiyo-e , peinture dite du « monde éphémère » ou « images du monde flottant » et sur les destinées des arts décoratifs. Son œuvre influença de nombreux artistes européens, en particulier Gauguin, Vincent van Gogh et Claude Monet. Hokusai est aussi considéré comme le père du manga, mot de sa composition qui signifie « esquisse spontanée»

Les œuvres de Hokusai, furent parmi les premières en provenance du Japon à émerger en Europe, dès le milieu du XIXe siècle, au début de ce qu’on appelera le japonisme. Grand amateur d’art japonais lui-même, collectionneur, C’est Edmond de Goncourt qui écrit en 1896 la première monographie sur le peintre. Aidé à partir de 1888 par les traductions d'Hayashi, Japonais arrivé à Paris pour l'Exposition universelle et installé comme marchand à partir de 1883.

Il prévoyait au départ d'évoquer la carrière et l'œuvre de plusieurs auteurs reflétant l’art du japon au 18e s. Seules paraîtront les deux monographies sur Outamaro (1891) et Hokousaï (1896).Cet ouvrage est un document précieux et détaillé sur la vie et l'art d’Hokusai aussi connu sous le surnom de « Vieux Fou de la peinture».

Edmond de Goncourt donc, notre regardeur.

Invitées :

Laure Dalon, conservateur du Patrimoine, adjointe du Directeur Scientifique de la Réunion des Musées Nationaux,

commissaire de l'exposition "Hokusai" au Grand Palais où vous pouvez admirer l'oeuvre dont nous parlons aujourd'hui

et cela jusqu'au 18 janvier.

Camille Grandval, artiste plasticienne
Extraits de la monographie "Hokusai" par Edmond de Goncourt , paru en 1896. Il est reédité par Parkstone (Paris) en

Octobre 2014.

Textes lus : Quentin Baillot

Musiques :

Transparent things de Zeena Parkins/ Ikue Mori

31143 de Seijiro Murayama

Deft de Zeena Parkins / Ikue Mori

Phantom melodies de Jacobs Aernoudt

Suppots et supplications de John Zorn

Hymenoptera de Zeena Parkins / Ikue Mori

Sur metal de Zeena Parkins / Ikue Mori

L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......