LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

« Paysage de tempête avec Pyrame et Thisbé » (1651) de Nicolas Poussin (1594-1665)

1h
À retrouver dans l'émission

Aujourd’hui, nous regardons une peinture de Nicolas Poussin intitulée « Paysage de tempête avec Pyrame et Thisbé ». Il s'agit d'une huile sur toile de 192 x 273 cm environ, conservée à Francfort, au Städelsches Kunstinstitut. C’est le plus grand paysage que Poussin ait jamais exécuté, peint durant l’année 1651 pour son ami Cassiano Dal Pozzo.

<source type="image/webp" srcset="/img/_default.png"data-dejavu-srcset="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2015/06/53a6602b-09c6-11e5-aea2-005056a87c89/838_nicolaspoussin.webp"class="dejavu"><img src="/img/_default.png" alt="Paysage de tempête avec Pyrame et Thisbé" class="dejavu " data-dejavu-src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2015/06/53a6602b-09c6-11e5-aea2-005056a87c89/838_nicolaspoussin.jpg" width="600" height="402"/>
Paysage de tempête avec Pyrame et Thisbé

Des trois principales vies de Poussin rédigées après sa mort, celles de l’Italien Bellori (1672), de l’Allemand Sandrart (1675) et enfin du Français Félibien (1685), toutes mentionnent sa sagesse, l’élévation de sa pensée et la simplicité de ses mœurs.

Le propos était d’imposer Nicolas Poussin comme le « Raphaël de la France », le fondateur de l’école française de peinture.

Au XVIIIe siècle, Poussin est donc la gloire de la France, le peintre universel, le peintre savant, le peintre de la raison puis le « peintre philosophe » bientôt exalté par la Révolution : Le citoyen Poussin s’imposait comme le ferment d’une nation nouvelle, régénérée à la source de l’Antique.

Mais il y a aussi un autre poussin souvent ignoré, plus mystique, plus proche de la religion qu’on croit, dont nous allons également parler aujourd’hui à l’occasion de l’exposition "Poussin et Dieu" qui a lieu au Musée du Louvre jusqu’au 29 juin, exposition en partenariat avec France Culture.

Invités

Portrait
Portrait

Mi ckaël Szanto (Université Paris-Sorbonne), co-commissaire avec Nicolas Milovanovic (Musée du Louvre)

Ancien pensionnaire à la Villa Médicis, est maître de conférences en histoire de l’art à l’université Paris-Sorbonne. Spécialiste de la peinture française du XVIIe siècle, il s’intéresse à l’ensemble des pratiques sociales (statut de l’artiste, échanges marchands, collections et discours sur les arts) qui entourent la peinture dans la France du Grand Siècle.

Il a publié chez Droz, en 2008, un essai sur la première exposition d’art ancien et moderne présentée en France : « Le dessin ou la couleur ? Une exposition de peinture sous le règne de Louis XIV ».

Portrait
Portrait

[Gérard Collin-Thiébaut ](http://www.gerardcollinthiebaut.com/) Depuis 1990, travaille à la réalisation d’une oeuvre totale : « La Maison d’un artiste », clin d’oeil aux frères Goncourt, propriété dans laquelleil vit périodiquement. Ce lieu de monstration permanente est un ancien prieuré de capucins, entouré de hauts murs, orné d’unparc à l’anglaise, dessiné par les architectes paysagistes Brice-Michel père et fils en 1870, Gustave Courbet y passa lors de ses séjoursà Ornans.

Lectures

Les textes sont lus par Sophie-Aude Picon

Extraits

Ovide dans Les Métamorphoses

Nicolas Poussin dans une Lettre au peintre Jacques Stella , retranscrite par André Félibien

La vie de Poussin rédigée par Joachim von Sandrart (1675)

André Félibien, au sujet Nicolas Poussin, lors d'une conférence de l'Académie royale de peinture et sculpture en 1667. Référence : A. Félibien, préface aux Conférences de l’Académie royale de peinture et de sculpture pendant l’année 1667 (1668), dans A. Mérot (éd.), Les Conférences de l’Académie royale de peinture et de sculpture au XVIIe siècle, Paris, 2003, p. 56.

Archives INA

Extrait d'une des dernières lettres écrites par Nicolas Poussin, quelques semaines avant sa mort -19.11.1665- adressée à Mr de Chambrey

Quelques musiques diffusées (extraits)

Sonic Youth I.C.P. The Ex - In the fishtank

Oeuvres de HildurGuðnadóttir

Ambiances de Bernard Charon

**Prise de son : Jean-Michel Cauquy **

**Page web : Sylvia Favre **

Affiche
Affiche

L’exp osition « Poussin et Dieu » au Musée du Louvre du 02 avril au 29 juin 2015

À l’occasion du 350e anniversaire de la mort de Nicolas Poussin, le musée du Louvre met en lumière l’originalité de la peinture sacrée de l'artiste, source d’une réflexion personnelle sur Dieu, à travers l'exposition Poussin et Dieu . Figure du "peintre poète" (inspiré par Ovide ou Virgile) et modèle du "peintre philosophe" (imprégné des vertus antiques), ce dernier fut l’auteur d’un oeuvre aux résonances multiples dont la dimension chrétienne a été souvent négligée. Un artiste capable de mêler le profane et le sacré pour mieux méditer les mystères de la religion.

Intervenants
  • Maître de conférences en histoire de l’art à l’université Paris-Sorbonne. Spécialiste de la peinture française du XVIIe siècle
  • Artiste contemporain
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......