LE DIRECT
Affiche de l'exposition

« Portrait prémonitoire de Guillaume Apollinaire » (1914) par Giorgio de Chirico

59 min
À retrouver dans l'émission

A l'occasion de l'exposition " Apollinaire, le regard du poète " à l'Orangerie, Laurence des Cars et Jean de Loisy vont décrypter l'oeuvre.

Affiche de l'exposition
Affiche de l'exposition Crédits : Musée de l'Orangerie

« Portrait prémonitoire de Guillaume Apollinaire » (1914) par Giorgio de Chirico (1888-1978)

Il s'agit du tableau qui illustre l'affiche de l'exposition et le n° hors série de Beaux Arts magazine. Description : Huile et fusain sur toile, 81,5 x 65 cm - Inscriptions : S.D.B.DR. : G. de Chirico / 1914 - Achat, 1975 - Numéro d'inventaire : AM 1975-52. Localisation : Musée national d'art moderne, Centre national d'art et de culture Georges-Pompidou, Paris (France).

Portrait de Giorgio de Chirico (5 décembre 1936)
Portrait de Giorgio de Chirico (5 décembre 1936) Crédits : Carl van Vechten (1880–1964). Library of Congress

Avec la commissaire de l’exposition Laurence des Cars, conservateur général du patrimoine et directrice du musée de l’Orangerie.

Couverture du catalogue de l'exposition
Couverture du catalogue de l'exposition Crédits : Coéditions Musées d'Orsay et de l'Orangerie / Gallimard

Exposition " Apollinaire, le regard du poète " à l'Orangerie du 6 avril au 18 juillet. Partenariat France Culture

L’exposition Apollinaire, le regard du poète s’attache à la période où Guillaume Apollinaire a été actif comme critique d’art, essentiellement entre 1902 et 1918. Cette large quinzaine d’années, qui peut sembler réduite dans ses bornes chronologiques, va cependant concentrer un foisonnement prodigieux d’écoles, de manifestes, de tentatives et de découvertes dans le domaine des arts. La personnalité d’Apollinaire, sa sensibilité artistique, son insatiable curiosité, font de lui un témoin, un acteur et un passeur privilégié des bouleversements du début du XXe siècle. Grand découvreur de l’art de son temps, Apollinaire avait "situé une fois pour toutes la démarche d’un Matisse, d’un Derain, d’un Picasso, d’un Chirico (…) au moyen d’instruments d’arpentage mental comme on en avait plus vus depuis Baudelaire" déclarait Breton en 1952...

Couverture du Hors-série
Couverture du Hors-série Crédits : Beaux Arts éditions

Le musée de l’Orangerie présente une exposition exceptionnelle sur le poète et critique Guillaume Apollinaire (1880-1918) ; elle explore "l’univers mental et esthétique à travers un parcours thématique du Douanier Rousseau à Matisse, du cubisme à l’orphisme et au surréalisme, des sources académiques à la modernité, des arts premiers aux arts populaires." Il a inventé le terme "surréaliste", publié le premier livre sur le cubisme, soutenu Picasso, Matisse, Braque, de Chirico, Picabia, le Douanier Rousseau, et participé à la reconnaissance de l’art africain. La personnalité d’Apollinaire (1880-1918), sa sensibilité artistique, sa curiosité sans borne, font de lui un témoin, un acteur et un passeur de la révolution esthétique qui s’est opérée au début du XXe siècle. Il a défendu tout au long de sa vie les avant-gardes artistiques et les idées nouvelles de son époque.
Le hors-série
rend compte de l’importance qu’a eut en son temps le regard du poète-critique sur l’art moderne et explore les liens unissant les artistes à ce poète... Présentation du Hors série

Page en cours

Bibliographie

Couverture du catalogue de l'exposition

Apollinaire, le regard du poète (catalogue de l'exposition)Laurence Des CarsMusées d’Orsay et de l’Orangerie / Gallimard, 2016

Couverture du Hors-série

Apollinaire, le regard du poète : au musée de l'OrangerieBeaux-arts éditions, Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine), 2016

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......