LE DIRECT

Monde arabe et révolutions populaires

1h32
À retrouver dans l'émission

Depuis plusieurs décennies, de nombreux intellectuels européens avaient diagnostiqué un ennui démocratique propre à saper les fondements de la citoyenneté. Curieusement c’est de là où on l’attendait le moins qu’un désir de démocratie s’est manifesté en plein coeur de l’hiver dernier. Des foules populaires ont choisi, en Tunisie, en Égypte, mais aussi en Syrie ou à Bahrein, de s’élever contre leurs dirigeants, et de redonner vie à la notion de révolution populaire. Qu’y a-t-il à apprendre de ceux qui ne sont pas fatigués de la démocratie ? Face aux sondages d’opinion et aux jugements des experts, le peuple soulevé, au sens du XIXe siècle, pourrait-il avoir le dernier mot ?

Avec :

Fethi Benslama Fethi Benslama est un psychanalyste tunisien de langue française, professeur à l’Université Paris VII où il dirige l’UFR de Sciences humaines cliniques. Il est notamment l’auteur de La psychanalyse à l’épreuve de l’islam (Flammarion, 2002) et du très récen Soudain la révolution! De la Tunisie au monde arabe : la signification d’un soulèvement (Éd. Denoël, 2011).

Leyla Dakhli Leyla Dakhli est agrégée et docteure en histoire, spécialiste du Moyen Orient contemporain, et chercheure associée au Collège de France. Elle a soutenu en 2003 une thèse sur les intellectuels syro-libanais dans la première moitié du vingtième siècle, qui a été publiée sous le titre : Une génération d’intellectuels arabes (Karthala, 2009).

Vincent Geisser Chercheur CNRS à l’Institut Français du Proche Orient (IFPO), Vincent Geisser est sociologue et politologue. Spécialiste de la sociologie politique de la Tunisie, il s’intéresse également aux conditions d’intégration des populations musulmanes immigrées en France. Auteur de nombreux essais, dont notamment La nouvelle islamophobie (La Découverte, 2003), il vient de publier : Dictateurs en sursis, la revanche des peuples arabes (Éditions de l’Atelier, 2011).

Benjamin Stora Benjamin Stora est un historien français né à Constantine, professeur des universités et enseignant à Paris XIII. Ses recherches portent sur l’histoire du Maghreb contemporain, l’Algérie coloniale et l’immigration en France. Auteur de nombreux ouvrages, notamment sur les enjeux de mémoire autour de la guerre d’Algérie, il a publié dernièrement Le 89 arabe, réflexions sur les révolutions en cours, dialogue avec Edwy Plenel, (Éd Stock, 2011).

source : www.festivalradiofrancemontpellier.com

L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......