LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Raphaël Liogier, Marion Mazauric, Gardette Birnbaum, Laetitia Strauch-Bonart

Et sinon, est-ce que tu baises ?

58 min
À retrouver dans l'émission

La libération de la parole des femmes, dans la foulée du mouvement ‘Balance ton porc’, a conduit à reconsidérer certaines attitudes masculines : ce qui pouvait passer pour de la drague un peu lourde est désormais pointé comme du harcèlement. Les codes de la séduction s’en trouvent-ils modifiés ?

Raphaël Liogier, Marion Mazauric, Gardette Birnbaum, Laetitia Strauch-Bonart
Raphaël Liogier, Marion Mazauric, Gardette Birnbaum, Laetitia Strauch-Bonart Crédits : Chloé Leblond - Radio France

En ce temps-là, nous sommes en 1960, comprendre les filles quand on est un garçon, et les garçons quand on est une fille, n’est pas chose aisée. Heureusement, le bon docteur Picard est là pour guider les uns et les autres vers la conjugalité.
Dans un petit guide écrit à cette époque, il distille ses conseils aux jeunes gens. On peut par exemple y lire que chez l’homme, ‘’l’attrait corporel’’ est davantage développé que chez la femme ; que les jeunes filles sont ‘’moins tentées par l’union charnelle’’ ; qu’au contraire, ‘’dès 15 ans, le jeune gars sent le besoin de la chair le tourmenter’’. Et le docteur Picard de lui préconiser d’éviter ‘’le poivre et la moutarde’’ qui excitent.

Ce genre de petit livre, truffé de stéréotypes à chaque page, n’a évidemment plus cours aujourd’hui. Pour autant, 60 ans plus tard, les regards ont-ils autant évolué qu’on l’imagine ?
En accompagnant une libération de la parole des femmes, le mouvement MeToo a aussi révélé l’écart qui persiste dans la perception du désir, de la sexualité, de la séduction, entre les hommes et les femmes.
Ces codes, justement, s’en trouvent-ils modifiés, irrémédiablement ? 

Le mouvement #metoo m'a fait prendre conscience que l'égalité homme-femme, avant d'être politique, c'était un rapport au corps des femmes, au regard sur le corps des femmes. Je crois que le mot de jouissance est très important : j'entends jouir de son corps et jouir de son corps politique.  
Raphaël Liogier

Je vois dans #metoo et #balancetonporc un symptôme, une réaction brute à un grand changement qui se produit depuis un certain temps. Je trouve que les rapports de séduction se sont pacifiés depuis un certain temps. C'est une minorité des hommes pour qui le désir passe avant le reste.  
On peut donc à la fois reconnaître qu'il y a eu pacification et on peut vouloir qu'elle soit vécue au quotidien et rappeler aux hommes qu'il y a une façon de se comporter avec les femmes qui font notre bonne entente.  
Laetitia Strauch-Bonart

On peut se poser la question de savoir s'il n'y a pas une sur-réaction masculine de déclin relatif. C'est dans les milieux populaires que ce comportement s'observe. Il y a une forme de ressentiment qui ne les excuse pas mais c'est une expression à laquelle il faut répondre. Il faut continuer d'expliquer aux hommes comment se comporter avec les femmes.  
Laetitia Strauch-Bonart

Quelle est la culture de la rencontre? Comment on envisage la sexualité et la séduction ? Ce sont des questions qui se posent. Pour moi c'est la sphère de l'intime qui tout d'un coup, grâce aux réseaux sociaux, est montrée. Les femmes se sont toujours parlées, se sont toujours tout raconté, entre copines. Un modèle planétaire, un paradigme qui n'a jamais été remis en question : l'homme domine depuis toujours, la figure masculine domine mais ça n'a jamais empêché les femmes de se parler entre elles. #MeToo, ça crée une solidarité féminine entre tous les milieux sociaux. C'est une nouvelle force politique car elle n'est pas clivée comme le reste des forces politiques, en plusieurs partis.  
Ce que ça interroge aussi donc, c'est le fondement même de la reproduction sociale.  
Marion Mazauric

Les rencontres de Pétrarque
Les rencontres de Pétrarque Crédits : Chloé Leblond - Radio France
Intervenants
  • sociologue et philosophe, professeur des universités à Science Po Aix en Provence et enseignant à Paris au Collège international de philosophie.
  • Créatrice et dirigeante des éditions Au Diable Vauvert
  • Essayiste et éditorialiste au Point.
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......