LE DIRECT

Austérité à France Télévisions : où va le service public?

48 min

Jean-Louis Missika et Marc Endeweld
Jean-Louis Missika et Marc Endeweld Crédits : Radio France

Et voici que toute la maison France Télévisions se met au régime sec, et que cette fois, les principales chaînes du service public ne seront pas épargnées… Entre la chute de ses recettes publicitaires et une baisse de la dotation de l'Etat, le manque à gagner pour France TV est estimé à 200 millions d’euros en 2013. Et l’Etat de réclamer à Rémy Pflimlin, qui rêvait encore à la rentrée de «ne pas être ballotté par des vents changeants», un plan d’économie de 150 millions d’euros… Les vents sont mauvais, et le capitaine tempête, contraint à la tectonique des grilles, taille à la hache, depuis quelques jours, dans ses programmes. Du sang, des larmes, beaucoup de rediffusions et un plan de départ volontaire… Coincé entre le marteau de Bercy et l’enclume du ministère de la culture, confronté aux injonctions contradictoires de faire des économies en préservant au maximum la création, en butte à la bronca des producteurs, à l’inquiétude des salariés qui agitent le spectre de grève, aux critiques des parlementaires qui dénoncent l’insuffisance des efforts de gestion, la folle du logis n’est pas prête de retrouver sa tête… Vieillissement des audiences, bouleversement des modes de consommation, profusion des chaînes gratuites sur la TNT et arrivée de la télévision connectée, sans un appareil de production et la possession des droits dérivés des programmes, les défis qu’affrontent le service public de la télévision sont colossaux d’autant que, presque 30 ans après la libéralisation du marché de l’audiovisuel, la reflexion sur l’identité et les missions de la télévision publique, de droite en gauche et de gauche en droite, patine inexorablement….

Mais il ne sera seulement question ce soir que des déboires de la télévision publique, notre Tour du monde, en compagnie de François Bougon, journaliste au Monde, se projette au Japon, où dimanche prochain des élections législatives anticipées risquent fort de destabiliser la majorité au pouvoir accusé d’incapacité à résoudre la crise économique et les conséquences de Fukushima...

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......